×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Amith-Marrakech: Les objectifs d'alphabétisation dépassés

Par L'Economiste | Edition N°:961 Le 20/02/2001 | Partager

De notre correspondant, Salah BACHIR. Le programme, mené en collaboration avec l'OFPPT, a concerné 299 candidats au lieu des 275 initialement inscritsCertaines sociétés du secteur textile-habillement à Marrakech ont compris très tôt que la mise à niveau n'est pas seulement disposer de nouveaux biens d'équipement performants. Il faut aussi avoir des équipes de travail alphabétisées, capables de lire et écrire et donc participer intelligemment à améliorer les conditions de travail et de production. Un programme d'alphabétisation fonctionnelle a été mis en place en collaboration entre l'Amith et l'OFPPT dans le cadre d'une convention signée entre cette association et le Premier ministre. Les ouvriers et ouvrières des sociétés de textile-habillement de Marrakech pourront au bout d'un cycle de formation pouvoir lire les fiches et directives techniques des clients, et, sûrement, commettre moins d'erreurs d'appréciation qui pénalisent leurs patrons et les exposent à des litiges avec les donneurs d'ordre, coûteux en termes d'image de marque. La main-d'oeuvre alphabétisée pourra, une fois le cycle achevé, accéder à la formation continue et faire prévaloir ses compétences. Le programme devra s'étaler sur quatre ans avec un contenu de 200 heures. Le coût par candidat est de deux mille Dirhams dont 1.600 DH pris en charge par l'OFPPT et 400 DH directement par l'entreprise elle-même. Il s'agit de cours d'alphabétisation fonctionnelle qui bénéficie de l'appui de l'Institut Français pour la promotion de travail. Il est assuré par des encadreurs de l'Office et des opérateurs privés choisis sur la base d'un cahier de charges. Pour la région de Marrakech, c'est l'Association Zakoura et les écoles Sana ainsi que HEI de Safi qui ont été retenus. Rappelons que sur le plan national, le programme en question vise 50.000 à 60.000 analphabètes qui constituent 50 à 60% employés dans le secteur textile. Dans la région de Marrakech, ce sont 2.750 personnes qui sont concernées. Ce chiffre tient compte également des employés relevant de Safi, puisque la ville figure dans le programme d'alphabétisation de la Région de Marrakech. Pour l'année 2000, les objectifs tracés ont été atteints et même légèrement dépassés, puisque 299 candidats sont entre les mains de leurs encadreurs au lieu de 275 inscrits. Les trois autres années qui suivront, les chiffres vont augmenter progressivement dans l'ordre qui suit: 550 salariés pour 2001, 825 salariés pour 2002 et 1.100 salariés pour 2003. Et puisque le secteur textile-habillement puise essentiellement dans la main-d'oeuvre féminine, ce sont 90% des filles qui sont concernées par cette initiative. Les sociétés qui ont adhéré à ce cours sont Atlas Wear, Createm, Gvb Comar, Secoter, Menara Confection, Polum Lingerie, Atelier Tensift pour la partie Marrakech et Sdi Filature, Cct et Perl Mode de Safi. D'autres grandes sociétés de la place leaders dans le secteur ne participent pas à ce programme d'alphabétisation entrepris avec l'Office et ont préféré élaborer elles-mêmes leur propre formation d'alphabétisation de personnel. Il semble aussi que d'autres secteurs comme le bâtiment soient intéressés par ces actions qu'il faudrait généraliser et soutenir.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc