×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

CCG: 176 projets agréés en 2000

Par L'Economiste | Edition N°:961 Le 20/02/2001 | Partager

. Ils ont totalisé un investissement de 1,01 milliard de DH et généré 4.231 emplois directsLA CCG (Caisse Centrale de Garantie) a tenu hier lundi son conseil d'administration, sous la présidence de M. Fathallah Oualalou, ministre de l'Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme.M. Larbi Bellaha, directeur général de la Caisse, a souligné que l'établissement a agréé 176 projets durant l'exercice 2000, parmi lesquels 147 concernent des PME-PMI (84%) et 29 des entreprises de taille plus grande. Ces projets ont totalisé un investissement de 1,01 milliard de DH et généré 4.231 emplois directs. M. Bellaha a ensuite annoncé l'élargissement du cadre de partenariat de la Caisse à travers la signature de deux conventions. Il s'agit d'une part d'un contrat de subvention signé avec la Communauté Européenne (dans le cadre du programme Meda), relatif à l'utilisation d'un fonds de garantie pour la mise à niveau des PME marocaines et, d'autre part, d'un contrat avec la banque allemande KfW pour la gestion de la 2ème ligne du Fonds de Dépollution Industrielle (FODEP). Lors de cette réunion, qui s'est déroulée en présence de M. Ismaïl Alaoui, ministre de l'Agriculture, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Conseil a approuvé le procès-verbal de sa 7ème réunion. Les résolutions concernent l'apport minimum en fonds propres et quasi-fonds propres pour le financement des projets d'investissement soumis à la garantie de la Caisse (20% au lieu de 25% pour les PME-PMI, 30% au lieu de 40% pour les entreprises de taille plus grande). Elles concernent aussi la suppression de la commission d'étude pour les dossiers présentés directement à la Caisse ou par l'intermédiaire des banques. Le Conseil a également examiné la proposition de fixation du plafond des engagements de la CCG pour l'exercice 2001. Dans ce cadre, la Caisse a proposé de reconduire le plafond de 500 millions de DH d'engagement pour compte propre. Le Conseil a aussi approuvé le relèvement de 10 à 20% du coefficient maximum de division des risques de la CCG concernant la garantie des crédits d'investissement.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc