×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Alabina: Un melting-pot musical en spectacle à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:540 Le 30/06/1999 | Partager

· Le groupe de World Music se produira le 2 juillet à l'Atlantic Karting
· Un cocktail détonnant de musiques orientales et occidentales


Prenez une dose suffisante de musique arabe. Ajoutez-y un soupçon de chants juifs, puis une bonne poignée de musique andalouse et gitane. Arrosez le tout d'un soupçon de World Music et, cerise sur le gâteau, saupoudrez d'un mélange de techno et de pop. Faites bouillir tout cela par une vingtaine de musiciens et placez au milieu une blonde créature de rêve à la voix fascinante. Vous aurez peut-être alors un aperçu du style musical du groupe Alabina qui se produira vendredi 2 juillet à 21 heures à l'Atlantic Karting de Casablanca. Produit par l'Agence Action Productions, le spectacle d'Alabina promet vraiment... du spectacle.
Fort des succès que ses tubes ont déjà remportés en Europe, le groupe emmené par la sculpturale Ishtar essayera de donner toute la mesure de son talent pour séduire un public marocain déjà acquis à sa cause.
Beaucoup connaissent le succès du titre-phare du groupe "Alabina" qui a longtemps caracolé en tête des hit-parades mondiaux.
Ce qui est moins connu en revanche, c'est le parcours qu'a dû emprunter Ishtar pour parvenir au sommet de son art.
Née en Israël, d'une mère égyptienne, d'un père marocain et de grands parents d'origines yéménite et hispanique, la séduisante chanteuse, bercée dès sa première enfance aux notes orientales, a écumé les routes du monde -épanchant sa soif de folklores et de découvertes- et s'est enrichie des relents de musique occidentale.
Au soleil d'Ishtar (en effet, Ishtar est littéralement le dieu soleil pour les anciennes civilisations de Mésopotamie) répondent les modulations gitanes de Los Ninos de Sara, des musiciens gitans basés à Montpellier en France qui ont jadis accompagné Manitas Del Plata et Paco de Lucia.
Qui mieux que ce cocktail détonnant pourrait donc incarner le brassage culturel méditerranéen et avec autant de succès? Jugez-en vous-même.
Les deux premiers singles du groupe, "Alabina et "Salma Ya Salama" (une reprise de la fameuse chanson de Dalida) sont devenues rapidement Disques d'Or. Le premier album a été vendu ainsi à plus de 500.000 exemplaires à travers le monde et le second, "Sahara" sorti en octobre 1998, s'est classé dans les 20 meilleures ventes de deux semaines. De chez Alabina, on annonce un troisième album qui sortira ce mois-ci avec Sony Belgique qui reprend les plus grands succès des précédents albums, remixés et remis au goût du jour. Le groupe pourra peut-être donc servir au public marocain, en avant première, sa nouvelle façon de jouer ses tubes à succès. Quant au prix des places, il sera de 300DH. Précision: aucun intérêt de prendre des places assises, puisque après 20 minutes de spectacle, toute la salle sera debout.

Ghassan Khaber

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc