×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Agriculture: Une proposition «constructive» du G20

    Par L'Economiste | Edition N°:1780 Le 01/06/2004 | Partager

    La nouvelle proposition du G20 sur la réduction des droits de douane agricoles est “un pas constructif”. C’est ainsi qu’a qualifié la Commission européenne cette mesure survenue quelques jours avant la reprise cette semaine à Genève des discussions entre pays membres de l’OMC. “C’est un pas constructif qui va permettre d’avoir une discussion approfondie cette semaine à Genève”, a expliqué Arancha Gonzalez, porte-parole du commissaire européen pour le Commerce Pascal Lamy. Toutefois, cette proposition ne comprend aucune formule spécifique d’accès au marché, ni de proposition d’ouverture de la part des pays en développement les plus avancés en faveur des pays les moins avancés. Le G20, qui rassemble les plus grands pays en développement sous la houlette du Brésil et de l’Inde, a proposé récemment à l’OMC une formule progressive de réduction des droits de douane agricoles, consistant à appliquer une baisse plus forte aux tarifs douaniers les plus élevés. Mais il laisse dans le vague l’architecture de cette formule. Pour le reste, indique Arancha Gonzalez, “nous saluons la clarté du texte et la reconnaissance par le G20 de deux éléments importants pour nous, la sécurité alimentaire et le développement rural”.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc