×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Aéronautique: Labinal injecte 100 millions de DH à Témara

    Par L'Economiste | Edition N°:2292 Le 07/06/2006 | Partager

    . Inauguration aujourd’hui par le Souverain. Un site dédié à l’assemblage de câblage aéronautiqueGROS investissements dans l’aéronautique à Aïn Atiq, non loin de Rabat. Le groupe français Safran (dont Labinal est filiale) vient d’injecter 100 millions de DH dans une unité industrielle. L’investissement, qui est conforme à la stratégie d’implantation de Labinal au Maroc (initiée en 2001 avec la participation de Matis Aerospace), a permis la création de plus de 370 emplois de haute technologie. Le Souverain inaugure aujourd’hui le lancement de cette unité industrielle en présence du président du directoire du groupe Safran, Jean-Paul Béchat, et du PDG du groupe Labinal, Philippe Petitcolon. Selon Nathalie Lankry, directrice de communication de Labinal, «cette nouvelle unité de Aïn Atiq sera principalement dédiée à l’assemblage de câblages aéronautiques». Elle devra, ajoute-t-elle, bénéficier de procédés de fabrication optimisés, répondre aux augmentations de cadences d’Airbus et a des besoins d’expansion des capacités de production de Labinal. De l’avis de Hamid Benbrahim El Andaloussi, délégué du groupe Safran au Maroc et ancien directeur à la RAM, cet investissement est censé accompagner le développement d’un pôle dédié à l’aéronautique au Maroc. D’ailleurs, ajoute le délégué de Safran au Maroc, le groupe a investi jusque-là quelque 70 millions de DH durant les 4 à 5 dernières années. Safran, rappelons-le, emploie plus de 56.000 personnes (précisément 58.850 à fin mars dernier) au sein de la maison mère et à travers les quatre branches d’activité: propulsion aéronautique et spatiale, équipements aéronautiques, défense et sécurité ainsi que la communication.En février dernier, une convention a été signée entre Labinal et les pouvoirs publics pour la réalisation de ce projet d’envergure à Témara. La convention, selon Labinal, a porté sur la création d’une unité de production dédiée à l’assemblage et à la commercialisation d’ensembles et de sous-ensembles de câblages électriques destinés à l’industrie aéronautique. D’une superficie de 10.000 mètres carrés sur un terrain de 7 hectares, cette nouvelle unité de production est opérationnelle depuis mars dernier.Pour rappel, le groupe Safran est spécialisé dans la propulsion aéronautique et spatiale, les équipements aéronautiques, la défense, la sécurité et communications. Le groupe dispose de bureaux de représentation, de sociétés d’études, de production et de services implantés dans les cinq continents.


    Cinq implantations au Maroc

    SELON le délégué de Safran au Maroc, le groupe est opérationnel au Maroc à travers cinq implantations. Parmi elles, deux dans le câblage aéronautique avec Matis et Labinal et une unité spécialisée dans l’entretien de réacteurs avec SMES. La quatrième unité du groupe est Aircelle. Ce dernier, qui est un pôle d’excellence du groupe, est l’un des deux leaders du marché mondial des nacelles pour moteurs d’avions commerciaux et de matériaux composites. Il conçoit, produit et intègre des nacelles complètes et fournit à ses clients des services de maintenance et de réparation ainsi que des pièces composites (moteurs et aérostructures). La filiale marocaine d’Aircelle est plutôt spécialisée dans la fabrication composites et nacelles. Enfin, la cinquième unité (Teuchos) est dédiée à l’ingénierie.Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc