×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

ONU: Il faudra nourrir 8,5 milliards de personnes en 2030!

Par L'Economiste | Edition N°:4580 Le 03/08/2015 | Partager
1,2 milliard d’habitants de plus en 15 ans!
Si l’Europe décroche, l’Afrique est en effervescence
L’Inde deviendra le pays le plus peuplé devant la Chine

D’après les projections démographiques de l’ONU, l’Afrique va connaître une forte hausse de sa population dans les années à venir. Le Nigéria pourrait détrôner les Etats-Unis au troisième rang d’ici 35 ans

Forte du taux de croissance de la population le plus élevé, l’Afrique assurera plus de la moitié de la croissance démographique mondiale au cours des 35 prochaines années. A cette date, le Nigéria détrônera les Etats-Unis au troisième rang.
Ce sont là les nouveaux pronostics de l’étude sur les «Perspectives démographiques mondiales: révisions 2015», établis par les Nations Unies.
Estimée à 7,3 milliards, la population mondiale devrait atteindre 8,5 milliards de personnes d’ici 2030, soit 1,2 milliard de plus. Il est prévu d’atteindre 9,7 milliards d’ici 2050 et 11,2 milliards d’ici 2100. L’Inde devrait dépasser la Chine (conséquence de la politique de l’enfant unique) en tant que pays le plus peuplé de la planète d’ici sept ans. Entre 2015 et 2050, la moitié de la croissance de la population mondiale devrait être attribuée à neuf pays: l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie, la Tanzanie, les Etats-Unis, l’Indonésie et l’Ouganda. «L’essentiel de cette croissance peut être attribué à une liste réduite de pays à fécondité élevée, principalement situés en Afrique, ou aux pays dont les populations sont déjà importantes», précisent les auteurs du rapport. Pour mettre en œuvre le nouveau programme de développement, il est essentiel de comprendre les changements démographiques ainsi que les défis et les opportunités qu’ils présentent, recommande Wu Hongbo, secrétaire général adjoint de l’ONU pour les affaires économiques et sociales.
A l’heure actuelle, la Chine et l’Inde demeurent les deux pays les plus peuplés au monde, avec plus de 1 milliard de personnes chacun. Ils représentent respectivement 19 et 18% de la population mondiale. Parmi les 10 pays actuellement les plus peuplés, un seul se trouve en Afrique (Nigéria), cinq sont situés en Asie (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan), deux en Amérique latine (Brésil et Mexique), un en Amérique du Nord (Etats-Unis) et un en Europe (Fédération de Russie).
D’ici 2050, les populations de la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Nigéria, le Pakistan et les Etats-Unis devraient dépasser les 300 millions.  «La concentration de la croissance de la population mondiale dans les pays les plus pauvres rend plus difficile la lutte contre la pauvreté et l’inégalité, l’éradication de la faim et de la malnutrition ainsi que  l’amélioration de la scolarisation et des systèmes de santé. Ils sont tous essentiels à la réussite du nouveau programme de développement durable», renchérit le directeur de la division de la population de l’ONU, John Wilmoth.
Parallèlement à ces prévisions de croissance, un vieillissement important de la population est attendu dans les prochaines décennies dans la plupart des régions du monde. En Europe, 34% de la population devrait être âgée de plus de 60 ans d’ici 2050. En Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie, les plus de 60 ans devraient représenter 25% de la population d’ici 2050.
L’espérance de vie à la naissance a augmenté de façon significative dans les pays les moins avancés au cours des dernières années. Dans les pays les plus pauvres, l’espérance de vie a gagné six ans en moyenne, passant de 56 ans en 2000-2005 à 62 ans en 2010-2015. Bien que les disparités significatives entre les différentes zones géographiques et groupes de revenu soient amenées à perdurer, l’ONU indique qu’elles devraient diminuer de façon significative d’ici 2045-2050.

43,7 millions de Marocains en 2050

D’après les projections de l’ONU, la population au Maroc est estimée à 34,4 millions d’habitants en 2015. Projeté en 2050, ce chiffre atteindrait 43,7 millions d’individus. Il faut s’attendre donc à une évolution de 29% de 2015 à 2050. Globalement, le HCP a recensé un peu plus de 33,84 millions d’habitants, dont 86.206 étrangers résidents (cf. notre édition N° 4488 du 23/03/2015).
Chez nos voisins algériens,  la population passerait de 39,7 millions d’habitants en 2015 à 56,5 millions en 2050. L’ONU prévoit aussi une évolution de 20% en Tunisie (de 11,3 millions d’habitants à 13,5 millions). En comparaison, la France passerait de 64,4 millions d’habitants en 2015 à plus de 71 millions. C’est la natalité des plus élevées d’Europe.

Fatim-Zahra TOHRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc