×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Les TPE, un élément clé de l'aménagement du territoire

    Par L'Economiste | Edition N°:4426 Le 23/12/2014 | Partager
    Une tournée dans tout le Maroc pour faire connaître les programmes de soutien
    La rencontre de Oujda dénonce les lourdeurs administratives

    Initier des débats ouverts entre porteurs de projets et différents intervenants est une alternative pour optimiser l’apport des TPE

    (Source: FITPE)

     

    Après Agadir, Tanger, Khouribga et Meknès, Oujda a abrité, le 20 décembre dernier, l'étape ultime du forum international pour la TPE. Un périple pour exposer les services de soutien publics et privés mis à la disposition de la TPE. Cette rencontre a d'abord pour objectif de consolider la relation de confiance avec les entrepreneurs de la région. Il s'agira également de déclencher un dialogue fructueux entre les différents réseaux d’accompagnement (financiers et non financiers) pour créer un écosystème plus collaboratif. Cela permettra de fédérer les acteurs locaux pour assurer les conditions d’une mobilisation et d’un accompagnement (privé et public) adaptés aux différents projets. Enfin, déclencher un réel débat auprès du grand public, surtout les jeunes et les femmes, pour démontrer que la création d’entreprise représente un moyen de concilier aspirations individuelles (réalisation personnelle et estime de soi) et collectives (intérêt général, création d’emploi, développement durable, etc.)
    Les TPE sont un élément moteur de l'aménagement du territoire et contribuent au maintien d'une économie de proximité, essentielle à une croissance équilibrée et harmonieuse. De même, elles sont considérées comme des entreprises innovantes et se créent en fonction des nouveaux marchés. Elles constituent, dans les périodes de crise, un amortisseur économique. Pour ces raisons, elles méritent des attentions particulières. Ce qui est loin d'être le cas, ont regretté plusieurs porteurs de projets. «Nous sommes convaincus que le développement régional est tributaire de la réussite des TPE, de l’accompagnement qui leur est réservé et des différents moyens et dispositifs susceptibles d’appuyer leurs activités», a souligne Mohamed Sabri, directeur du CRI de Oujda.
    Ce forum a permis de pointer encore une fois la lourdeur administrative et la suspicion bancaire, de véritables freins à l'entrepreneuriat de toute sorte. C’est ce qu’ont souligné plusieurs participants aux ateliers tenus à cette occasion et qui avouent ne pas avoir bénéficié de l’accompagnement adéquat qui leur éviterait les revers des marchés. D’ailleurs, un grand nombre de TPE ont jeté l’éponge. C’est pour mettre fin à cette hémorragie que ce forum international des TPE a été initié. Il a été placé sous l’égide des ministères de l'Industrie, l'Emploi et l'Artisanat. Il a bénéficié de soutiens importants comme celui de l’Union pour la Méditerranée, de l’International Finance corporation du groupe de la Banque mondiale et du Bureau international du travail.
    A. K.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc