×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Handicap: L’insertion par l’emploi

    Par L'Economiste | Edition N°:4421 Le 16/12/2014 | Partager
    Le projet de loi-cadre sur les handicapés remis au Parlement
    Assistance, respect des droits, couverture... une politique nationale intégrée pour bientôt
    Webhelp présente son expérience à Bassima Hakkaoui

    «Le meilleur cadeau à offrir à une personne handicapée est de lui donner la possibilité d’accéder à l’emploi, ce qui va favoriser son intégration au sein de la société». Ce sont les propos de Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, lors de sa visite dernièrement au siège de Webhelp à Rabat. Une occasion pour le groupe français de présenter à la ministre son expérience en matière de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE). «Nous n’avons que 32 collaborateurs en situation de handicap au sein de notre société», regrette Phillip Broutin, DG de Webhelp Maroc. Ce dernier affiche l’engagement de son groupe de mieux faire en rappelant que les métiers de la société sont particulièrement adaptés aux personnes à besoins spécifiques. Pour ce faire, il propose de trouver des solutions pour améliorer la maîtrise de la langue française notamment chez cette catégorie de personnes. Cette maîtrise est indispensable pour exercer les métiers de relations clients.
    Ce problème de formation figure parmi les obstacles qui empêchent les candidats en situation de handicap de profiter pleinement du quota prévu pour leur recrutement dans la fonction publique (7%) et le secteur privé (5%). La ministre reconnaît que beaucoup de travail reste à faire dans le domaine de la RSE et particulièrement celui de l’intégration des personnes en situation de handicap dans le marché du travail. Sur ce volet, elle rappelle le travail réalisé sur le plan juridique. «Le projet de loi-cadre relatif aux personnes en situation de handicap est remis au Parlement et son examen sera entamé prochainement au niveau de la Chambre des conseillers», indique Hakkaoui. Pour cette dernière, il s’agit d’un texte important qui va permettre la mise en place d’une politique nationale intégrée au profit de cette catégorie de la population en passant de l’approche d’assistance à celle de droit. «Premièrement, ce texte prévoit que la dimension de handicap soit prise en considération dans les différentes politiques publiques du pays», explique la ministre. Dans ce texte, l’accent a été mis pour garantir l’accès à l’éducation de cette partie de la population (10% selon les estimations de l’OMS) pour lui donner la chance d’intégrer le marché de l’emploi.

    1,5 million de personnes concernées

    Sur l’état des lieux des personnes handicapées au Maroc, la ministre rappelle que la deuxième enquête nationale a été lancée il y a plus d’un an et les résultats seront présentés avant la fin de cette année. Selon la première enquête, près de 1,5 million de personnes souffraient d’un handicap au Maroc, est-il indiqué.

    Noureddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc