×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Medi1TV
    Un financement de 800 millions de DH

    Par L'Economiste | Edition N°:4254 Le 14/04/2014 | Partager
    Une augmentation de capital au profit d’investisseurs émiratis
    Le break-even pour 2017
    Le chiffre d’affaires progresse de 35%

    «L’actuel actionnariat devait donner une impulsion à la chaîne. Dans notre stratégie, il était prévu l’entrée dans le capital d’un partenaire financier depuis le début», tient à préciser Abbas Azzouzi, PDG de Medi1TV.

     

    Belle opération pour Medi1TV! Après un road show d’un an et demi, la chaîne tangéroise vient de signer un accord pour une augmentation de capital de 800 millions de DH (95 millions de dollars) avec des investisseurs émiratis. Ainsi, Nekst Investments et Steeds Medias, deux spécialises de la production médiatique, font leur entrée dans le capital de Medi1TV. Une entrée qui se fait par la grande porte puisque le capital actuel de la chaîne est de 379 millions de DH. Tout porte à croire que les deux nouveaux actionnaires seront majoritaires. Une question sur laquelle Abbas Azzouzi (PDG)  ne se prononce pas encore, puisque la transaction est bien plus complexe. «L’opération se fait sur la base d’une valorisation de la chaîne qui tient compte de ses perspectives d’avenir. Il est encore prématuré pour connaître la part de chaque actionnaire». A l’état actuel des choses, Medi1TV est controlée à hauteur de 54% par la CDG. L’accord avec les Emiratis est surtout un gage de confiance dans la santé de l’entreprise malgré son déficit comptable. En effet, plusieurs audits ont été menées sur différents aspects, notamment financiers et juridiques. «Les investisseurs ont eu confiance en Medi1TV, le paysage médiatique marocain et surtout la stabilité du pays», confie Azzouzi. Ce dernier maintient le cap et ne change en rien ses perspectives. «Selon notre business plan, le break-even est prévu pour 2017». Depuis son lancement, Medi1TV ne pouvait que s’inscrire dans la croissance. En 2013, son chiffre d’affaires a connu une hausse de 35% pour s’établir à 125 millions de DH. La chaîne tangéroise revendique une part de marché publicitaire de 14% et une part d’audience de 8%.  En 2012, Medi1TV accusait une contre-performance de 170 millions de DH. La concurrence ne donnait pas cher de la peau de ce dernier entrant dans le paysage audiovisuel. Pourtant, tout était prévu depuis le début. «L’actionnariat actuel devait donner une impulsion de départ à la chaîne.
    Dans notre stratégie, il était prévu l’entrée dans le capital d’un partenaire financier depuis le début», tient à préciser Azzouzi. Le partenariat est plus large qu’un simple apport financier. Les nouveaux actionnaires vont également faire bénéficier Medi1TV de leur expérience avec un transfert de savoir-faire. Cependant, une ligne rouge a été bien tracée. La ligne éditoriale de Medi1TV ne sera pas impactée par cette opération.  Les nouveaux fonds vont permettre d’investir dans l’acquisition d’équipements, la création de nouveaux plateaux et un plus grand déploiment de la chaîne sur le terrain avec plus de correspondants.  Justement, Medi1TV continue à revendiquer sa dimension régionale fortement maghrébine.
    Aujourd’hui, l’opération est entre les mains de la Haca qui doit donner son feu vert. Cette dernière doit également plancher sur le cahier des charges de la chaîne qui a pris fin le 31 décembre 2013.


    Ilham BOUMNADE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc