×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4181 Le 27/12/2013 | Partager

    •  Fourtou au conseil d’administration de Addoha 
    Jean-René Fourtou, nouvel administrateur d’Addoha. Le président du conseil de surveillance de Vivendi vient, en effet, d’être coopté par le conseil d’administration de la société qui s’est tenu en début de semaine à Marrakech. Le groupe attend de son nouvel administrateur indépendant de le conseiller surtout dans son «développement et l’aboutissement de ses projets notamment à l’international». M.A.B.

    • Addoha: Objectif Afrique…
    Le groupe immobilier est résolument tourné vers l’Afrique. Son management a, d’ailleurs, approuvé le plan de développement stratégique du groupe en Afrique de l’Ouest dont l’objectif est d’atteindre plus de 20.000 logements sociaux sur les six prochaines années. Pas moins de 10 projets sont au programme en Côte d’Ivoire, Cameroun, Guinée, Congo, Sénégal et Niger. Selon Addoha, «l’assiette foncière de l’ensemble de ces projets est totalement sécurisée». M.A.B.

    • …et nouvelle organisation pour le groupe
    Addoha opte pour la décentralisation comme nouvelle organisation. Désormais, l’activité des deux Business Unit du groupe (Addoha et Prestigia) sera gérée respectivement par des directions régionales autonomes. Objectif: «Optimiser le processus de prise de décision, répondre au mieux aux exigences des clients et faire du groupe une entité plus réactive et plus flexible». M.A.B.

    • La sortie de la Bourse s’approche pour Fertima
    Le compte à rebours est enclenché pour la sortie de Fertima de la Bourse. Le CDVM vient de donner son feu vert à l’offre publique de retrait initiée par Charaf Corporation.
    L’actionnaire de référence de la société envisage de racheter la totalité du flottant, soit un maximum de 130.202 actions pour un prix unitaire de 214 DH. Démarrant le 6 janvier 2014, l’offre court sur la totalité du mois. M.A.B.

    • Axa Assistance: Une croissance record pour 2013
    Décidément, 2013 fut une très bonne année pour Axa Assistance Maroc. L’opérateur s’attend à une croissance record de 93% au terme de cette année. Pour accompagner son développement, la compagnie a dû augmenter ses effectifs de 72% en 2012 et de 23% en 2013. En pleine expansion, Axa Assistance Maroc prévoit également une forte progression de son chiffre d’affaires pour les prochaines années. A.Na

    • Nouvelle dénomination pour CMH
    CMH change de nom. La Compagnie marocaine des hydrocarbures aura désormais comme dénomination Winexo. Le sigle «CMH» de la compagnie, dont le capital dépasse les 33 millions de DH, sera tout bonnement supprimé pour laisser place à un nouveau logo. M.A.B. 

    • La Saedm voit le jour
    C’est désormais acté. L’OCP vient de créer sa société d’aménagement et de développement immobilier dans la région de Mazagan. Dotée d’un capital de 1 million de DH, la Saedm a été inscrite au registre de commerce de Casablanca le 24 décembre 2013. Elle sera en charge de la construction d’un pôle urbain de 1.272 hectares dans la région de Mazagan (cf. L’Economiste du 2 avril 2013). M.A.B.

    • Nouveau chantier naval à Casablanca
    Le programme d’investissement de l’Agence nationale des ports vient d’être validé par son dernier conseil d’administration. Un plan qui porte sur un investissement global de 6,3 milliards de DH pour la période 2014-2018. Il concerne l’aménagement intérieur et l’extension de plusieurs enceintes portuaires. Parmi les projets phares, figurent le lancement d’un nouveau chantier  naval au port de Casablanca et la réalisation d’une zone de plaisance à celui d’Al Hoceima. A.G.

    • Réassurance: Fin des cessions obligatoires
    L’abrogation des cessions obligatoires de réassurance prend forme. Déposé au Secrétariat général de gouvernement, le projet de loi prévoit notamment la suppression de l’article 2 qui imposait le versement obligatoire d’une part des primes perçues par les organismes d’assurances. La question du devenir de la Société centrale de réassurance est posée plus que jamais. Pour rappel, lesdites cessions représentent plus de 50% du chiffre d’affaires de l’établissement depuis 2010. Ab.N.

    • Les guichets des impôts ouverts ce week-end
    Les bureaux du fisc seront exceptionnellement ouverts samedi et dimanche 28 et 29 décembre. La permanence a pour objectif de permettre au maximum de contribuables de profiter de l’annulation des pénalités, majorations de retard et autres frais de recouvrement. H.E.

    • Renouvellement du permis: Le délai prolongé
    Le délai de renouvellement des permis de conduire, délivrés entre 1980 et 1996, sera prolongé jusqu’au 30 juin 2014. Quant aux détenteurs de permis délivrés entre 1997 et 2002, ils ne devront passer à la version électronique qu’entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015. La date limite des permis délivrés après le 1er janvier  2003 a été fixée au 30 septembre 2015. M.T.

    • Une nouvelle loi pour faciliter la recherche
    «Les textes actuels bloquent le financement de la recherche. Les universités ont beaucoup de mal à financer leurs projets», a confié le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, à L’Economiste. Son département compte donc préparer une loi spécifique à ce volet, afin de simplifier la gestion des projets de recherche. A.Na

    • Les liaisons maritimes avec l’Espagne rétablies
    Les liaisons maritimes reliant Tanger-ville et TangerMed avec les ports espagnols de Tarifa et Algésiras ont repris dès jeudi en matinée. Les connexions ont été possibles après que le fort vent d’ouest ait vu son intensité réduite. Il avait atteint des pics de plus de 100 km/h.

    • Rabat: Blocage au conseil de la ville
    Le blocage s’installe au niveau du conseil de la ville de Rabat. Les élus PAM et MP poursuivent leur pression sur Fathallah Oualalou, maire de la capitale, pour présenter sa démission. Hier, ils ont boycotté la deuxième et  dernière réunion de la session extraordinaire du conseil de la ville dans laquelle les élus devraient prendre position sur le dossier concernant  la reprise des activités de Veolia dans la société Redal par le fonds britannique Actis. Cette réunion n’a pas eu lieu faute de quorum. N.E.A.    

    • Anapec: 6.100 emplois à créer à Salé
    L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) s’apprête à signer une série de conventions à Salé ce vendredi, lors d’une rencontre à laquelle le ministre de l’Emploi, Abdesslam Seddiki, et celui de l’Education nationale, Rachid Belmokhtar, sont invités. Deux conventions seront paraphées avec la préfecture de Salé, autour de la promotion des activités génératrices de revenu et de l’insertion professionnelle des jeunes. Une troisième sera signée avec la coopérative Al Wifaq. Quatre autres partenariats seront noués avec des entreprises de la région, en vue de la création de 6.100 emplois d’ici 2015. L’Anapec prévoit aussi d’inaugurer sa nouvelle agence à Salé. A.Na   
    • Congrès PPS: Un concurrent à Benabdallah
    Dans les rangs du PPS, des contacts sont en cours pour désigner une candidature alternative à Nabil Benabdallah. Le parti organise son congrès fin mai prochain. Certains de ses militants considèrent que « la politique de conflits, conduite tous azimuts, à part avec Abdelilah Benkirane, mène au mur». M. C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc