×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Les Cahiers de l'Émergence

OCP : Un nouveau hub industriel intégré à Safi

Par L'Economiste | Edition N°:4165 Le 05/12/2013 | Partager
L’investissement global avoisine les 30 milliards de DH
Il accueillera l’ensemble des activités du site actuel de Safi
Et d’autres lignes de production spécifiques

Après Jorf Lasfar, le Groupe OCP lance le projet Safi Phosphate Hub (SPH), un complexe industriel de grande envergure qui marque une nouvelle étape dans le déploiement de la stratégie de l’office. Le coût d’investissement pour la réalisation de cette plateforme industrielle sur une superficie d’environ 1.300 ha est estimé à 30 milliards de DH. Ce qui va permettre la création de près de 1.000 emplois permanents et 6.000 pendant la phase de construction. Avec ce projet, le groupe OCP compte renforcer ses activités de valorisation des phosphates dans la zone de Safi et également entamer l’extraction minière dans de nouvelles mines de phosphates au niveau de la région. Ainsi, le futur complexe aura pour vocation première de valoriser les qualités spéciales des phosphates des gisements de Gantour dans un premier temps, et celui de Meskala dans la région d’Essaouira dans un second temps. Le complexe chimique de Safi sera doté d’une capacité de 2,5 millions de tonnes P205 par an à l’horizon 2025. Pour ce faire, plusieurs unités de production sont prévues. Il s’agit notamment de cinq nouvelles unités de production d’acide sulfurique d’une capacité de 1,4 million de tonnes par an chacune et cinq autres unités phosphoriques d’une capacité totale de plus de 2 millions de tonnes par an.
Au menu également, une unité de traitement d’acide et d’autres pour la production d’engrais DAP, TSP et NPK. Ce complexe intégré sera aussi doté d’une centrale thermique d’une puissance de 350 MW, d’une station de prise d’eau en mer et d’une autre pour le dessalement. La conception et l’emplacement du projet ont été étudiés en vue de faire un complexe intégré permettant une optimisation des coûts de production: transport, énergie… En effet, le projet sera situé face au futur port minier de Safi, ce qui va permettre de doter l’OCP d’une flexibilité logistique indispensable à sa stratégie. La capacité globale de stockage des produits OCP au niveau du nouveau port est de l’ordre de 420.000 tonnes réparties entre le stockage du soufre solide, de l’acide à qualité spéciale, des phosphates et l’ammoniaque. Trois milliards de DH seront mobilisés pour la construction de 6 quais d’une capacité de 14 millions de tonnes par an pour permettre de traiter les flux export et import des matières liées au développement du cette nouvelle plateforme. Il faut aussi signaler que sa situation «à équidistance des gisements phosphatiers de Gantour et de Meskala (gisement non exploité à ce jour dans la région d’Essaouira), ce complexe exploitera dans un premier temps les phosphates de Gantour mais offrira également une opportunité exceptionnelle de valorisation du gisement de Meskala, à moindre coût et dans des délais record», est-il indiqué. «SPH accueillera, à terme, l’ensemble des activités du complexe actuel qui y seront transférées progressivement, ainsi que la construction de nouvelles unités industrielles, ce qui va permettre de doubler quasiment la capacité de production du site de Safi», selon le groupe. Ce dernier sera spécialisé dans la fabrication de produits innovants (engrais liquide et éléments de trace) et de produits spécifiques (phosphate alimentaire, acides spéciaux et Teractiv). Notons par ailleurs que le lancement du nouveau complexe industriel de Safi va renforcer davantage le positionnement de la région Doukkala-Abda comme un grand pôle industriel de valorisation des phosphates sur le plan international. Rappelons que le groupe OCP continue le programme de développement de son premier hub de Jorf Lasfar à El Jadida. Actuellement, la capacité de production d’engrais propre de cette plateforme est d’environ 7 millions de tonnes par an, notamment après la mise en service cette année de deux nouvelles unités de granulation d’engrais DAP d’une capacité d’un million de tonnes chacune et le rachat par l’OCP des parts de participation de Bunge dans la joint-venture marocaine «Bunge Maroc Phosphore». A cela s’ajoutent quatre usines intégrés en cours de construction, dont 3 sont déjà en chantier. Ce qui permettra un accroissement de la capacité de production de DAP de 3,7 millions de tonnes.

Réhabilitation

QUE deviendra le site actuel de l’OCP à Safi? La direction du groupe s’engage à le réhabiliter en une véritable technopole qui va abriter notamment une zone industrielle destinée aux partenaires de l’office. On y prévoit également la création d’un centre de formation pour les collaborateurs leur permettant des mises en situation réelles sur des lignes existantes qui seront maintenues à cet effet.
Sans oublier un centre de recherche & développement dédié aux nouvelles technologies dans plusieurs domaines dont les phosphates, l’énergie et l’eau ainsi que des unités industrielles dédiées aux essais des produits innovants. Parmi les composantes de cette technopole figure aussi le Centre de compétences industrielles chimie à proximité, en cours de construction par l’OCP. Ce centre entre dans le cadre du programme de mise en place de cinq centres de compétences industrielles (mines et chimie) basés dans les différentes zones de son implantation au Maroc. Ce programme est doté d’un investissement global de 1,177 milliard de DH générant à terme 500 emplois.

NEA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc