×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:4084 Le 29/07/2013 | Partager

    • Le FMI revoit la grille des quotes-parts
    Le Fonds monétaire international pense sa réforme du calcul des quotes-parts de chaque pays, et présente des simulations. La quote-part d’un Etat qui détermine le montant maximum qu’il s’engage à verser au FMI fixe aussi le nombre de voix qui lui est attribué et le montant de l’aide financière que ce pays peut obtenir. De fait, la réforme a pour objectif de donner plus de poids aux pays émergents et aux pays au développement dynamique, et qui sont jusque-là sous-représentés. Selon la nouvelle ventilation proposée par le rapport, la part détenue par ces pays passerait de 43,9% à 45,8%.
    La Chine serait le premier pays à profiter de ce nouveau calcul automatique proposé dans le rapport du FMI. Cet Etat verrait ses poids de quotes-parts grimper de 10,1%. Aujourd’hui, la Chine ne dispose que de 4%, et la décision selon laquelle elle devait passer à 6,4% en 2010 n’a pas encore été ratifiée par tous les Etats.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc