×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    RAM modernise ses cabines

    Par L'Economiste | Edition N°:4081 Le 24/07/2013 | Partager
    200 millions de DH investis
    Amélioration de tout le circuit de voyage

    On reconnaît les habitués des hautes altitudes. Driss Benhima (à g), PDG de Royal Air Maroc, et Aziz Rabbah, ministre du Transport, testant l’ergonomie et le bien-être qu’offrent les cabines nouvelle génération de 29 des 40 avions de la compagnie

    Royal Air Maroc serait-elle sur le point de relever le triple défi au contrat-programme avec l’Etat, avant date (2011-2016): honorer ses engagements financiers, développer sa capacité d’investissement et améliorer la qualité de ses services? Incontestablement, sur ce dernier élément, la compagnie entend jouer désormais dans la cour des grands. 
    Le transporteur n’a pas lésiné sur les moyens pour financer son programme de refonte des cabines de 28 appareils de sa flotte sur une quarantaine que compte la compagnie (le 29e avion est livré déjà équipé de ces nouvelles cabines). Ce programme d’investissement s’élève à 200 millions de DH, financé par fonds propres. Le moitié de l’enveloppe, soit 100 millions de DH, est engloutie par les trois B767. Le but, explique une responsable marketing de la compagnie, est de «renouveler  les sièges de manière à les rendre plus confortables et de diversifier les distractions à bord pour rendre le vol plus agréable»… surtout sur les longs-courriers. Et le résultat est saisissant, si bien qu’on se demande si le coût de cet investissement allait être répercuté sur le prix du billet d’avion? «Non, rien de tel», rassure Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc, dans le rôle de guide aux côtés du ministre du Transport, Aziz Rabbah. «Ce programme répond aux exigences de notre clientèle long-courrier surtout, habituéé à des prestations de services de haute qualité sur des compagnies concurrentes», explique Benhima. En tout cas, la transformation est profonde. La business class se voit ainsi dotée de sièges en cuir, ergonomiques avec des fonctionnalités dignes d’un SPA de luxe : massage, position de lit, possibilité de réglage aux conditions de bureau de travail. Cerise sur le gâteau, en plus de leur écran individuel amovible de 15.3 pouces avec un large choix de contenu gratuit (45 films, des documentaires, de la musique et des jeux), une liseuse, des ports USB, des prises électriques sont intégrés pour agrémenter le voyage. La classe économique n’est pas en reste. Elle est également dotée de sièges ergonomiques ultra-légers, ergonomiques offrant plus de confort. Là-aussi, chaque siège client dispose d’un écran tactile individuel avec le même contenu, mais sans les accessoires de la business class.  
    Royal Air Maroc est décidé à tout miser sur le service au client. La compagnie va améliorer ses prestations tout le long du circuit de voyage avec la création de fast track départ et arrivée pour les clients business au niveau de l’aéroport Mohammed V.
    B. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc