×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4080 Le 23/07/2013 | Partager

    • Industrie: Léger mieux en juin
    Le taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie est ressorti à 72% en juin contre un niveau de 68% observé depuis le début de l’année, a relevé Bank Al-Maghrib dans son enquête mensuelle. La production aurait augmenté durant ce mois pour la moitié des entreprises sondées. Une proportion importante d’entreprises (54%) a également enregistré une progression des ventes. Les industries agroalimentaires, chimiques et para-chimiques ont principalement tiré l’activité vers le haut. En revanche, le niveau des carnets de commandes est jugé normal. Les nouvelles commandes ne se sont guère améliorées par rapport aux mois précédents pour 2/3 des entreprises. Pour le troisième trimestre, les patrons manquent de repères sur l’évolution de l’activité.
    • Netpeas: Une ouverture de capital en vue
    Le spécialiste de la sécurité informatique, Netpeas, aiguise l’appétit des grands groupes. L’entreprise, classée en 2012 parmi les plus innovantes et les plus prometteuses de la région Mena, Afrique, Pakistan et Malaisie, pourrait bientôt ouvrir son capital à une importante SSII de la place. Les négociations sont toujours en cours.  
    • L’Asmex renforce ses structures
    L’Association marocaine des exportateurs (Asmex) vient de procéder à la création de la commission financement et assurance. Au cours d’une récente réunion, banquiers, assureurs et opérateurs économiques se sont mis d’accord sur la nécessité de mettre en place un package de financement et d’assurance dédié aux exportateurs.

    • ALD et Toyota s’allient
    Toyota du Maroc et ALD Automotive s’allient. Le spécialiste de la location longue durée se veut l’un des premiers loueurs à opter pour la technologie Hybride Synergy Drive de Toyota. Pour ce faire, il a acquis une vingtaine de véhicules de la marque japonaise. Il s’agit du modèle Auris Hybrides. Ces véhicules renforceront le parc de véhicules de remplacement d’ALD Automotive. Un parc qui est mis à la disposition des clients en cas d’immobilisation de leur véhicule principal. Question de faire découvrir aux clients la nouvelle technologie hybride qui leur permettra d’abaisser leur Total Cost of Ownership tout en s’inscrivant dans une démarche de conduite Eco Citoyenne.

    • Axa Assistance Maroc: démission d’administrateur
    Attijariwafa bank n’est plus administrateur d’Axa Assistance Maroc. Le groupe bancaire a en effet démissionné de son mandat de membre du conseil d’administration lors de la dernière assemblée générale ordinaire de la société d’assistance. En parallèle, les mandats d’administrateur de Bruno Jantet, Serge Morelli, François Kliting et d’Axa Assurance Maroc représentée par son patron Michel Hascoet ont été renouvelés.     

    • Le CESE se réunit ce jeudi à Rabat
    Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) tiendra, jeudi 25 juillet à Rabat, sa 29e session ordinaire, consacrée notamment à l’adoption des projets de rapport et d’avis sur l’open data. La session portera également sur la présentation de l’état d’avancement des travaux sur le nouveau modèle de développement dans les provinces du Sud.

    • Managem/mine d’Akka: La tension monte d’un cran
    La grève enclenchée le 11 juillet dans la mine d’Akka (Managem), près de Tiznit, se poursuit. Le mouvement vient de prendre de nouvelles proportions puisque près de 140 employés de différentes entreprises et membres de la CDT, qui est à l’origine des manifestations, se sont joints à la grève.
    Ces événements sont intervenus suite à l’arrêt d’un chantier périphérique à 28 km de l’exploitation d’Akka, opéré par Top Forage, un sous-traitant de la mine. En fait, cinq anciens ouvriers de ce projet revendiquent un transfert dans le centre de la mine d’Akka dans l’un des chantiers de Top Forage. Cependant, la mine n’a pas encore arrêté son activité et maintient sa production.
    • Procès de la casse: Réquisitoire aujourd’hui 
    Le représentant du ministère public, Abdellah Mostakime, entame ce mardi 23 juillet son réquisitoire à la Cour d’appel de Casablanca. C’est l’un des temps forts de tout procès. Celui dit de «la casse» ne fait pas exception. Ouvert vers fin avril, ce procès fait suite aux  incidents qu’a connus Casablanca: casses, agressions, vols à l’arme blanche, destruction de biens publics et privés… (cf. L’Economiste du 16 et 22 avril 2013). C’était un 11 avril, date à laquelle s’est tenu le match opposant l’équipe locale du Raja à celle des FAR de Rabat dans le cadre du championnat national.

    • Des centaines de tonnes d’aliment détruites
    La première semaine du mois du ramadan s’est soldée par la saisie et la destruction de plusieurs tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation. Par ordre d’importance, l’insalubrité touche les viandes, le  poisson, les fruits et leurs dérivés. C’est ainsi que 567 tonnes de poissons, 32 de viandes rouges, 16 de viandes blanches et 6,6 tonnes de dattes ont été incinérées. La pâtisserie traditionnelle, la farine, les produits laitiers, les jus et le miel sont également concernés. A l’import, 124 tonnes de produits défectueux ont été refoulées.

    •  Le festival de Casablanca du 23 au 25 août
    C’est officiel. Le festival de musique de Casablanca se tiendra finalement du 23 au 25 août. Trois sites ont été choisis pour accueillir trois soirées par jour: Ben Msik, Bernoussi et El Hank. Le festival est porté par le Centre régional du tourisme (CRT) de Casablanca. Les organisateurs promettent «le meilleur des musiques nationales et orientales avec une programmation où s’annoncent de belles tête d’affiche».

    • Le blé français perd du terrain en Méditerranée
    Les blés des pays de la Mer noire est en train de grignoter sur les parts de marché que la France détient traditionnellement dans le pourtour méditerranéen. En cause, un taux de protéine jugé insuffisant par les importateurs. En dépit de teneurs moyennes en protéines de 11,6%, jugées «correctes», les acheteurs ont augmenté leurs exigences.

    • Un vieux navire à la plage de Safi
    Une équipe de spécialistes a procédé, dimanche dernier, au repêchage des premiers morceaux de l’épave d’un vieux navire découvert à la plage de Safi. Il s’agit de plaques et de boules de fer rouillé, utilisées comme projectiles au 16e siècle, comme le montre l’opération de décharge organisée au port de Safi. L’équipe n’a pas pu sortir de l’eau d’autres pièces qui constitueraient des fragments de canons dont on équipait les navires de guerre à cette époque.

    Annulation du Ftour-débat

    Le ftour-débat que L’Economiste devrait organiser jeudi 25 juillet au Hyatt Regency autour du thème «Crise politique et sauvetage économique» est annulé,  des conférenciers étant retenus dans le cadre d’activités ministérielles.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc