Sahara: «Ce n’est pas encore une priorité pour les USA»

Par L'Economiste | Edition N°:4064 Le 01/07/2013 | Partager
Le départ de Hillary Clinton y est pour quelque chose
Les conflits syrien et israélo-palestinien sont prioritaires
Une relation économique qualifiée de «perdant-gagnant»

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite