×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

E-commerce: Les transactions ne faiblissent pas

Par L'Economiste | Edition N°:4045 Le 04/06/2013 | Partager
Plus de 670.000 opérations pour un montant de 399 millions de DH à fin mai
7,3 milliards de DH de biens achetés par carte bancaire
Acceptation des cartes bancaires chinoises prochainement

Les paiements en ligne par carte bancaire ont bondi de 37% à fin mai à 399 millions de DH. Les achats de billets d’avions sur Internet ou encore les paiements de factures télécoms concentrent encore l’essentiel des opérations. En outre, le site de la TGR connaît un rush depuis le début de l’année

CE n’est pas encore le plébiscite, mais les transactions en ligne poursuivent leur percée. Plus de 670.000 opérations ont été enregistrées sur les cinq premiers mois de l’année pour un montant global de 399 millions de DH, selon les statistiques du CMI. Les montants échangés ont augmenté de 37% soit plus de 100 millions de DH sur un an. Près de 94% des opérations en valeur, soit 360 millions de DH, ont été réalisés par les détenteurs de cartes marocaines. Les achats de billets d’avions sur internet ou encore les paiement de factures télécoms concentrent encore l’essentiel des opérations. Après des débuts timides, les opérations sur les sites e-Gov s’améliorent, du moins sur certaines plateformes. Le site de la TGR connaît un rush depuis le début de l’année. Les paiements de taxe en ligne ont totalisé 23 millions de DH à fin mai contre 11 millions de DH pour toute l’année 2012. D’un autre côté, les achats sur les sites marchands enregistrent également un rythme de croissance élevé. Les opérations ont progressé de 47% en nombre et de 42% en valeur à 95 millions de DH.
Même si la culture du cash est encore très forte, l’utilisation de la monnaie scripturale rentre de plus en plus dans les habitudes de consommation. Le paiement par carte bancaire a battu un nouveau record en mai. Près de 2 millions d’opérations ont été réalisés sur ce seul mois pour un montant de 1,6 milliard de DH. A fin mai, près de 7,3 milliards de DH de biens ont été achetés grâce à des cartes bancaires. Le volume des opérations est en hausse de 12,4% d’une année à l’autre. Environ 60% des opérations sont générées par des cartes marocaines. Le reliquat provient de l’utilisation des cartes étrangères qui ne représentent que 19% des opérations en nombre. Une situation qui s’explique principalement par l’importance des dépenses des touristes. Les recettes de voyages ont en partie rattrapé leur retard du début d’année après un bond de 22% en avril selon les dernières statistiques de l’Office des changes.
Les transactions des cartes étrangères pourraient prendre encore plus d’importance avec l’acceptation des cartes chinoises dans les GAB. Celles-ci dépassent en nombre les cartes Visa d’où la volonté du CMI de permettre leur utilisation.


F. Fa.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc