×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

La majorité amende sa Charte politique

Par L'Economiste | Edition N°:4000 Le 01/04/2013 | Partager
C’est le résultat du mémorandum de l’Istiqlal
Priorité aux dossiers économiques
Le remaniement ministériel viendra par la suite

La Charte politique de la majorité a été amendée. La nouvelle mouture a été adoptée lors d’une réunion jeudi soir entre les patrons des quatre partis politiques de la coalition gouvernementale, accompagnés de leurs lieutenants. En fait, ils ont intégré dans la Charte les changements proposés par le mémorandum de l’Istiqlal  remis à Abdelilah Benkirane début janvier dernier. Ainsi, l’Istiqlal voulait accélérer la coordination dans les grands dossiers et renforcer les mécanismes de concertation. D’ailleurs, la haute instance de la coalition tiendra sa réunion une fois par mois, avec la possibilité de convoquer une rencontre de la majorité à chaque fois que cela est nécessaire et si l’un des alliés le souhaite. En tout cas, les amendements de la Charte ont été présentés par Jamae Moatassim, directeur de cabinet du Chef du gouvernement  et président de la commission chargée de la révision de ce document, signé à la veille de la formation du gouvernement et qui moisissait dans les tiroirs. Lors de la réunion de jeudi dernier, un focus a été effectué sur les dossiers économiques.  D’autant que l’exposé des deux ministres des Finances sur la situation économique, dimanche précédent, a tiré la sonnette d’alarme. Le Chef du gouvernement commence à s’en inquiéter sérieusement. D’ailleurs, une  source proche du dossier affirme que Abdelilah Benkirane ne sait pas par quoi commencer pour amorcer la relance de l’économie. Alors, les patrons de la majorité ont pris la décision de se pencher sur ces priorités économiques, avant de s’attaquer au remaniement ministériel. Chacun de son côté réunit ses experts pour faire des propositions sur les mesures prioritaires. Le PPS a fait un exposé sur la vision du parti pour dépasser la crise à travers la mise en œuvre d’une série de mesures visant à redynamiser l’économie, promouvoir l’investissement, simplifier les procédures sans toucher au pouvoir d’achat des citoyens. Donc chacun de son côté prépare ses dossiers pour se revoir au cours de cette semaine. Et décider ensemble des priorités à attaquer. Ainsi, on aura mis en œuvre l’une des recommandations du mémorandum de l’Istiqlal qui poussait les alliés à changer d’approche dans le travail. Avec cette nouvelle Charte, c’est désormais la logique de la coalition politique qui présidera au lieu de l’esprit partisan qui a jusqu’ici dominé l’action du gouvernement.

Elections: Aucune date fixée

Le gouvernement n’a pas encore fixé les dates des élections communales, régionales et celles de la Chambre des conseillers. Mais le ministère de l’Intérieur s’est engagé sur le principe de la concertation avec les partis politiques et les élus pour tout ce qui concerne l’agenda électoral. C’est ce qu’a déclaré Mohand Laenser devant la commission de la Chambre des conseillers qui se penchait sur l’examen du projet de loi relatif aux principes de délimitation des circonscriptions des collectivités territoriales. Cependant, son  ministère est prêt pour organiser les élections, a-t-il souligné avant de préciser que 30 projets de lois et de décrets sont en cours de préparation. Les conseillers de l’opposition ont exigé un calendrier précis. D’ailleurs, ils reprochent au ministre de l’Intérieur et au chef du gouvernement de n’avoir pas pris en compte le Discours royal qui avait appelé à la tenue de ces élections  avant fin 2012.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc