×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Managem en pleine forme

Par L'Economiste | Edition N°:3619 Le 20/09/2011 | Partager
Le résultat du groupe bondit de plus de 216 millions de DH
Couverture, augmentation des cours et des ventes… les principales raisons

Source: Managem
Compte tenu de la baisse des engagements de couvertures, de l’augmentation des cours et des ventes, Managem voit ses agrégats financiers semestriels fortement progresser

Le temps des vaches maigres est révolu pour Managem. Depuis quelques années, le groupe minier surfe sur la vague des bonnes performances. Le premier semestre 2011 ne déroge pas à la règle. Bien au contraire, la filiale de SNI parvient à drainer un chiffre d’affaires qui dépasse 1,7 milliard de DH en augmentation de 36% par rapport à la même période de 2010. Selon le groupe, cette évolution incombe principalement «à l’allégement des engagements de couvertures ainsi que de l’augmentation des cours et des ventes». D’autant plus qu’au cours de la première moitié de 2011, le bilan de recherche de Managem reste «très positif». Les principales découvertes, selon le groupe, ont concerné SMI (+228 tonnes métal d’argent), Samine (+184 kilos TTV de fluorine), Compagnie Minière de Guemassa (+1.171 kilos TTV de zinc) et CTT (+1.030 tonnes métal de cobalt).
Côté opérationnel, aussi bien l’excédent brut d’exploitation que le résultat d’exploitation courant s’apprécient de 326 et 267 millions de DH, pour s’établir respectivement à 818,6 et 423,2 millions de DH. Ces bonds réalisés sur ces deux postes reflètent «la progression réalisée au niveau du chiffre d’affaires et l’amélioration des productions de cobalt, de cuivre et de fluorine».
Dans ces conditions, le résultat financier s’améliore de 43 millions de DH «suite aux gains réalisés sur le taux de change». Toutefois, il affiche un déficit de 1,3 million de DH.
Au final, la rentabilité de groupe se voit renforcer. En effet, le résultat net part du groupe s’établit à 305,2 millions de DH, bondissant de plus de 216 millions de DH par rapport au premier semestre 2010. Cette performance est la résultante de «la bonne évolution des résultats d’exploitation et financier atténuée par la hausse des impôts ainsi que la part des résultats revenant aux intérêts minoritaires».
Au niveau des perspectives, Managem entend continuer le développement de ses principaux projets déjà entamés au premier semestre. A commencer par la finalisation des projets en cours de construction. Managem veut également procéder à la phase finale de l’étude de faisabilité du projet Pumpi visant l’exploitation des gisements de cobalt et de cuivre au Congo. Dans le pipe aussi, la délimitation des ressources minières relative aux gisements en cours d’exploration à l’international notamment pour les concessions aurifères au Soudan et les prospects de cobalt et cuivre au Congo. Le groupe compte accélérer les travaux de recherche visant l’augmentation du portefeuille des ressources actuelles en cuivre au Maroc.
Toutefois, le management prévient que «l’évolution des résultats au second semestre se ferait à un rythme moins soutenu en raison des incertitudes sur les cours et les marchés internationaux».
Côté Bourse, les valeurs minières en général et Managem en particulier parviennent à tirer leur épingle du jeu. Elles surperforment le marché depuis le début de l’année. D’ailleurs Managem affiche une progression de plus de 94% sur les 12 derniers mois avec un cours de 1.325 DH.

M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc