×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Alstom et Nexans s’installent à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:3619 Le 20/09/2011 | Partager
Joint venture pour une unité de câblage et d’armoires électriques
Un investissement de 300 millions d’euros
P2I, zone franche de 200 ha… les projets prioritaires

Gros investissements dans la ville de Fès. En effet, le groupe français Alstom, géant des tramways, qui vient de créer une joint venture (JV) avec Nexans à parts égales (50-50%), a choisi le quartier industriel de Sidi Brahim pour monter une unité de production de câbles et d’armoires électriques. Le projet industriel dont le budget est de 300 millions d’euros devrait être opérationnel dès décembre prochain. La plateforme démarrera son activité avec 200 postes et devra engager 600 d’ici 2015. En matière de production, l’usine exportera dès la première année quelque 480 millions de DH. «Voilà donc un investissement qui devra booster l’activité industrielle de la ville» explique Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies. Il était l’invité de la Fédération démocratique du travail (FDT-section locale) qui a convié tous les acteurs (CGEM, CCIS, CRI et Université), dimanche dernier, pour discuter des moyens à même d’encourager l’investissement à Fès.
Selon le tableau qu’il a dressé pour l’occasion, la ville compte actuellement quelque 678 unités industrielles, et représente 2% de l’investissement au niveau national, 6% de la main-d’œuvre, 3% de la production et 3% des exportations. «Il faut donc un travail et des efforts importants pour hisser ces chiffres à un niveau supérieur», souligne le responsable gouvernemental. En attendant, des projets déjà lancés comme Fès-Shore, la P2I et la zone franche devront doper l’économie locale. Le premier sera finalisé avant fin 2011. «S’inscrivant dans le cadre des métiers mondiaux du Maroc, Fès-Shore devrait drainer 15.000 emplois sur les 10 années à venir», affirme Chami. La P2I, pour sa part, s’étend sur une superficie de 420 hectares et devrait contribuer à la création de quelque 50.000 emplois. L’importance de ce projet, c’est qu’il prévoit, outre une zone d’activité dédiée aux industries, aux entreprises et aux PME, un district de cuir de 50 ha et une zone franche de 200 ha. L’enveloppe globale consacrée à cette P2I est de l’ordre de 1,5 milliard de DH et les investissements projetés dépassent les 15 milliards de DH.
Autre annonce de Chami: «Notre département consacre 10 millions de DH à la mise à niveau de la ZI de Bensouda qui sera lancée incessamment. Nous sommes également partenaires dans deux projets d’envergure, à savoir Fès-retail parc et le marché de gros». D’un investissement de l’ordre de 200 millions de DH, le premier projet a pour ambition de moderniser le secteur dans cette région et assurer une offre de produits et services répondant aux besoins des différentes couches sociales. Il prévoit 500 emplois. A noter que le coût de ce projet est estimé à plus de 200 millions de DH. Par ailleurs, la rénovation du marché de gros nécessitera 410 millions de DH. L’objectif est de moderniser sa gestion et de le doter d’équipements répondant aux normes de sécurité et de santé.

Vision syndicale

Il semble que la ville de Fès commence à se défaire de son image de théâtre de sit-in ouvriers. Pour Abderrahim Remmah, secrétaire de la section locale de la FDT, «c’est même une époque révolue». Désormais, la vision syndicale s’adapte mieux aux nouvelles exigences économiques du pays et aux contraintes de développement.

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc