×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Tanjazz: De grandes stars annoncées

Par L'Economiste | Edition N°:3603 Le 25/08/2011 | Partager
Roy Hargrove Quintet, Matthieu Boré etc du 21 au 25 septembre à Tanger
Un budget de plus de 3,8 millions de DH

En 2010, la onzième édition a accueilli près de 4.000 visiteurs. Une performance que veulent égaler voire dépasser les organisateurs du Tanjazz, pour l’édition 2011

Tanger, capitale du jazz. Du 21 au 25 septembre, la ville du Détroit accueillera la douzième édition du festival Tanjazz. «Cette édition est ouverte à toutes les influences d’Orient et d’Occident», souligne Philippe Lorin, fondateur du festival et président de la fondation Lorin, organisatrice de l’événement.
Cette année, l’événement élira domicile à deux pas du Grand Socco, au centre-ville, au sein du palais Moulay Hafid des Institutions italiennes. Tanjazz s’inscrit dans la continuité mais aussi dans le changement puisque des nouveautés ont été introduites. Au-delà de la mise en place d’une nouvelle scène gratuite (scène Kasbah), le système de tarification a été revu. Ainsi des forfaits journaliers remplacent les tickets et permettent d’accéder aux 5 scènes. Des efforts ont été aussi consentis sur le prix de ces forfaits: 100 DH (mercredi), 200 (jeudi et dimanche) et 300 (vendredi et samedi). Un full-pass permettant un accès illimité tout le long du festival est également proposé à 1.000 DH.
Parallèlement aux concerts, des manifestations de rues, notamment des parades, sont programmées chaque fin d’après-midi. Les établissements hôteliers se mettront aussi à l’heure du festival et prévoient des déjeuners et des brunchs dansants ainsi que des soirées musicales.
Côté programmation, de grandes figures de jazz sont annoncées. Parmi elles, «Le Gros Tube», un big band déjanté de funk jazz et Wab, un incroyable human beat box qui livre de l’électro funk vocal à consommer sans modération le 21 septembre. Le Renault Palace vibrera jeudi soir au son de Lillian Boutté & The Gigolos, une artiste qualifiée de digne héritière de Louis Armstrong. En tête d’affiche, c’est le trompettiste de renommée internationale Roy Hargrove Quintet qui enflammera la scène BMCI du palais, le vendredi soir. Matthieu Boré, Roberta Gambarini, Terrakota, Les pommes de ma douche, Swing messengers , eux, se produiront samedi soir. Le dimanche après midi, sera réservé aux enfants avec des concerts concoctés spécialement pour eux.
En 2010, le Tanjazz a enregistré près de 4.000 visiteurs. Une performance que veulent rééditer les organisateurs. Tanjazz c’est aussi un budget de 3,8 millions de DH (contre 4 millions en 2010) dont un tiers réservé aux cachets des artistes.

Zineb SATORI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc