×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie Internationale

    Près du quart de la planète sera indien

    Par L'Economiste | Edition N°:3600 Le 22/08/2011 | Partager
    En 2050, l’Inde comptera 1,69 et le monde près de 10 milliards d’habitants
    3,6 milliards d’habitants en 2100 sont prévus rien qu’en Afrique

    CE ne sera plus la Chine le pays le plus peuplé au monde. Il sera devancé par l’Inde en 2050. Selon le rapport de l’Institut national d’études démographiques, à cette date, la population mondiale devrait s’être stabilisée autour de 9 à 10 milliards. Actuellement, le top 7 des pays les plus peuplés est composé de la Chine (1,33 milliard) devant l’Inde (1,17), les Etats-Unis (306,8 millions), l’Indonésie (243,3), le Brésil (191,5), le Pakistan (180,8) et le Nigeria (162,3). En 2050, et toujours selon les prévisions de l’institut, ce classement devrait être sensiblement modifié avec l’Inde en tête avec 1,69 milliard d’habitants devant une Chine moins peuplée (1,31). Le Nigeria se positionnera alors en 3e position avec 433 millions d’habitants. Tandis que l’Union européenne n’en comptera pas plus de 513 millions contre 502,2 actuellement. Parmi les autres pays africains les plus peuplés en 2050 figureraient l’Ethiopie (9e position avec 174 millions d’habitants), la RDC (11e position avec 149 millions), puis la Tanzanie (13e position, 138 millions). L’Egypte, pays arabe le plus peuplé, passerait de 82,6 millions d’habitants en 2011 à 123 millions en 2050. L’espérance de vie, en moyenne mondiale, est de 70 ans, mais elle reste particulièrement basse en Afrique (57,5 ans).
    Si le taux de croissance de la population mondiale continue de ralentir, le nombre d’humains sur la planète continue de croître et frôle la barre des 7 milliards. Dans le même rapport, ce chiffre sera dépassé cette année. L’étude a également montré que de fortes disparités existent en fonction des continents. En effet, il en ressort qu’un habitant sur trois habitera probablement l’Afrique à l’horizon 2100 et ce malgré la forte mortalité due au sida et le taux de mortalité infantile qui reste le plus élevé au monde, contre un sur sept actuellement. L’Ined a souligné que l’accroissement dans les années à venir devrait plus que quadrupler en un siècle en Afrique subsaharienne pour passer de 800 millions en 2000 à 3,6 milliards en 2100.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc