×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tourisme: Bon cru pour Etapes Nouvelles

Par L'Economiste | Edition N°:1662 Le 15/12/2003 | Partager

. Le TO a drainé quelque 150.000 touristes au Maroc en 2003 . Il joue sur les économies d’échelle pour baisser les prix«Le Maroc est une destination de premier choix pour notre groupe et nous ferons tout pour y renforcer notre présence». Richard Prosser, directeur général de la division Europe du groupe First Choice, maison mère d’Etapes Nouvelles, entend par là un deuxième club pour le groupe à Marrakech, ainsi que la programmation de courts séjours au Maroc… Des pourparlers pour prendre en gestion un établissement de 500 chambres dans la Palmeraie de Marrakech sont en cours. Rappelons que le groupe First Choice s’est engagé pour augmenter d’au moins de 50.000 touristes ses arrivées du marché britannique. Quant à sa filiale française, Etapes Nouvelles, elle figure parmi les TO qui ont conclu des conventions avec l’ONMT pour la promotion du Maroc. Programmés depuis le début de la saison dans les brochures de ce TO, les mini-séjours du Maroc incluent Fès et Marrakech à des prix compétitifs: 250 à 355 euros en demi-pension (y compris l’avion). Des tarifs qui ont et suscitent encore des commentaires plutôt négatifs quant à la qualité des prestations. Commentaires que les responsables d’Etapes Nouvelles réfutent catégoriquement. “Nous avons des partenariats et une force de négociation auprès de nos fournisseurs qui font que nous achetons à des prix moins chers que nos concurrents et de fait, nous répercutons cela sur le client”. Pour Otman Alami, PDG d’Atlas voyages, réceptif du TO au Maroc, “c’est grâce à des calibres comme Etapes Nouvelles que nous pourrons aspirer à réaliser cet objectif de 10 millions de touristes”. Comme preuve est avancé le taux de fidélité, qui serait de 40%. Depuis son arrivée au Maroc, en 1997, Etapes Nouvelles a multiplié par trois le nombre de ses arrivées. En 2003, le TO a drainé quelque 150.000 clients, dont 120.000 pour Marrakech. L’entreprise programmes en vols charters avec la RAM, 21 dessertes hebdomadaires à partir de la France, dont 14 pour la ville ocre et 7 pour Agadir. Le produit Fès qui a démarré en novembre est desservi en vol régulier. Bien que réalisant des arrivées aussi importantes, le groupe ne compte pas investir dans des murs au Maroc. “C’est une stratégie du groupe au niveau international d’abord. Notre métier est le voyage”, indique Prosser. “Du reste, en louant des murs et en gérant des établissements, nous nous investissons fortement”, insiste-t-il.


Au Maroc, depuis 1997

Le groupe First Choice, qui a racheté Etapes Nouvelles, a présenté ses résultats annuels aux responsables de ses TO en Europe à Marrakech. Le groupe a réalisé un bon cru en 2003 avec 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, malgré une année morose pour le secteur du tourisme. Les activités de la division Europe qui couvre 8 pays de l’Europe continentale sont axées sur les voyages à destination entre autres des pays de l’Orient, l’Afrique du Nord et l’Espagne. Au Maroc où il est présent depuis 1997 à travers Etapes Nouvelles, le groupe a réalisé 150.000 passagers avec un établissement qu’il gère (l’hôtel Le Marrakech) et trois autres unités où il loue des chambres comme le Palmariva et Sheraton.Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc