×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La Banque du Japon maintient inchangée sa politique monétaire

Par L'Economiste | Edition N°:2083 Le 10/08/2005 | Partager

. Une mesure nécessaire pour le redressement économique La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mardi 9 août qu’elle maintenait inchangée sa politique monétaire ultra-souple, qui consiste à inonder le marché de liquidités, tout en maintenant des taux d’intérêt à court à zéro, dans le but de soutenir l’économie et combattre la déflation. Le comité de politique monétaire de la BoJ a pris cette décision à la majorité de ses membres, par 7 voix contre 2, soit le même score que lors de la précédente réunion fin juillet. La BoJ a également laissé inchangé son objectif de solde des comptes courants des banques auprès d’elle, tout en réitérant que ce solde pourra, «dans certains cas», passer sous la fourchette fixée. L’objectif du solde de liquidités laissées par les banques dans les comptes de la BoJ se situe dans une fourchette de 30.000 milliards à 35.000 milliards de yens (217 milliards à 253 milliards d’euros). Comme elle le fait depuis plusieurs mois, la banque centrale a précisé qu’elle fournirait des liquidités supplémentaires si la demande le justifiait. Aucun analyste ne s’attendait à un changement immédiat de politique monétaire de la BoJ, dans la mesure où son gouverneur a toujours indiqué qu’un tel mouvement n’aurait lieu que lorsque la déflation aura disparu pendant plusieurs mois consécutifs du paysage économique nippon. En juin dernier, les prix à la consommation hors produits frais ont encore reculé de 0,2% sur un an. En outre, le moment pour un bouleversement monétaire eut été mal choisi, alors que le Premier ministre Junichiro Koizumi a convoqué lundi des élections législatives anticipées pour le 11 septembre.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc