×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Ce qui freine la franchise

Par L'Economiste | Edition N°:1872 Le 11/10/2004 | Partager

. Immobilier commercial, financement, droits de douane.... Les intégrales de la franchise organisées par la direction des Investissements et la BAD Aux allures d’un show américain se sont ouvertes les intégrales de la franchise 2004, le 8 octobre à Casablanca. Une séance d’ouverture qui a connu la participation de plusieurs personnalités officielles ainsi que la majorité des opérateurs de ce secteur tels que Kitea, Etam, Speedy, Mango… Organisée par la direction des Investissements en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), cette manifestation constitue une opportunité annuelle aux divers acteurs du secteur pour débattre des thématiques liées à ce concept. “L’édition de cette année a pour objectif de promouvoir la franchise au Maroc aussi bien auprès des franchiseurs étrangers que des promoteurs locaux. Et ce, à travers le partage des expériences d’autres pays et la vulgarisation de ce concept et ses meilleures pratiques”, soulignent les organisateurs. Reste que ce sont les problèmes dont souffre le secteur qui retiennent davantage l’attention des participants. C’est le cas par exemple des droits de douane (DD) que les franchisés sont obligés de payer sur les produits importés. Les opérateurs ne cessent de demander une réduction de ces droits, surtout pour des produits qui n’existent pas au Maroc. Autre grief: le prix de l’immobilier jugé “exorbitant” par les opérateurs. Dans les grandes villes, où les franchisés sont obligés de s’installer en raison de la présence de la clientèle, le ticket est trop cher. Ce qui freine le développement des points de vente des franchises. Le manque de financement est également pointé du doigt. La majorité des opérateurs souligne la réticence des banques à financer leurs locaux commerciaux. “Ce qui grève l’assise financière d’un opérateur qui se trouve ainsi immobilisé dans deux ou trois points de vente”, explique un participant. Cependant, la problématique du financement pourrait trouver une solution via la BAD. En effet, l’institution africaine se propose de déployer au Maroc le même programme de financement exécuté en faveur du secteur de la franchise en Afrique du Sud. Pour ce faire, les responsables de la BAD comptent lancer une étude destinée à évaluer les potentialités du secteur au Royaume. Une éventualité qui peut aboutir à un financement direct en faveur des franchisés et d’appui à la restructuration financière des PME. La banque africaine, dont les financements empruntent habituellement le canal officiel, compte cette fois-ci agir via son département du secteur privé. Rappelons que le nombre de franchises au Maroc est passé de 42 réseaux en 1997, détenant 172 points de vente, à plus de 200 enseignes en 2004, avec 700 points de vente.


Période de solde commune

L’Association marocaine des commerces en réseau (AMCR) est une nouvelle association qui a été créée en août dernier. Elle a pour objectif d’initier les synergies entre l’ensemble de ses membres pour aider à structurer et à mieux organiser ce secteur. Mais aussi et surtout défendre l’environnement de ce concept et résoudre les problèmes communs aux opérateurs de ce secteur. L’AMCR a d’ores et déjà démarré quelques projets tels que la création d’une période de solde commune ou encore la création de la quinzaine commerciale de Casablanca. Naoufal BELGHAZI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc