×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Agadir: Accor relance le projet Novotel

    Par L'Economiste | Edition N°:1912 Le 08/12/2004 | Partager

    . Démarrage des travaux avant la fin de l’année. L’investissement sera de 215 millions de DH . La première tranche offrira 209 chambresContrairement à ce que les rumeurs avançaient, Accor en implantant un Sofitel à Agadir n’a pas abandonné le projet du Novotel sur le Founty II. La décision de démarrer les travaux avant la fin de l’année a été prise lors du dernier Conseil d’administration de RISMA (fonds d’investissement dont le groupe Accor est le chef de file), indique Marc Thepot, DG d’Accor Maroc. Pendant plus de trois ans, l’opérateur avait mis en stand-by ce projet dans la station balnéaire. Le patron d’Accor Maroc évoque comme freins la mauvaise conjoncture internationale, le 11 septembre et enfin le 16 mai, des éléments qui ont tous eu un impact sur le secteur du tourisme. Mais les bons chiffres entre autres réalisés au cours de 2004 par la station balnéaire ont été déterminants dans la relance du projet. Il faut dire toutefois que le rappel du ministre du Tourisme était également décisif. Alors que déjà de nouveaux investisseurs lorgnaient le terrain, le département du tourisme a adressé deux correspondances de relance, la dernière en octobre, aux représentants d’Accor pour leur demander de remplir leurs engagements conformément à la convention conclue en 2001 avec le gouvernement marocain. Un pacte qui arrivait à échéance le 22 novembre 2004. Il se trouve ainsi aujourd’hui prorogé de 24 mois supplémentaires et le Novotel devrait être opérationnel fin 2006.Prévu sur un terrain de 5 ha, l’établissement quatre étoiles d’une superficie de 21.000 m2 offrira à terme à la ville au niveau de la première tranche finalisée à cette échéance 209 chambres. Au niveau des espaces communs, un centre de thalassothérapie de 1.200 m2 pour accueillir 80 curistes est également envisagé. Le tout générera une centaine d’emplois et nécessitera une enveloppe de 215 millions de DH. En fait, l’investissement sera à terme beaucoup plus grand en raison de la deuxième tranche programmée dans laquelle des appart-hôtels sont prévus. Un nouveau concept que le groupe veut introduire pour la première fois au niveau de ses clubs. En attendant, parallèlement à ce projet, Accor va investir 40 millions de DH au niveau du Sofitel. Un investissement qui servira à aménager une salle de congrès, un nouveau restaurant et une boîte de nuit. La transformation de l’Ibis Moussafir d’Agadir en académie de formation est également au programme à court terme.De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc