×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le nouvel organigramme de RMA Watanya

    Par L'Economiste | Edition N°:1912 Le 08/12/2004 | Partager

    . La fusion aura coûté quelque 300 millions de DH. Dès janvier 2005, offre unifiée de produits et services «Une compagnie d’assurances qui se veut vôtre». L’expression est de Saâd Bendidi, le PDG du nouvel ensemble RMA Watanya, qui vient d’annoncer, le mardi 7 décembre 2004, les détails de la fusion juridique des deux compagnies (voir L’Economiste du 3 décembre 2004). Si cette fusion répond à des objectifs de croissance, rentabilité, renforcement d’assise financière et abaissement du niveau d’endettement pour l’actionnaire, «elle répond essentiellement à des impératifs d’amélioration des services et développement de produits d’assurance accessibles à la masse», affirme le PDG. Ce dernier a souligné que «la compagnie d’assurances est détenue à hauteur de 50% par le holding Finance.com, 15% par BMCE Bank, 10% par Commerz Bank, 10% par l’Union Bancaire Privée (Suisse) et le reste par des particuliers». L’échange d’actions entre les actionnaires des deux compagnies s’est fait suivant une parité de 96 titres RMA pour 100 titres Al Wataniya.«La fusion opérationnelle intervient dans les temps», assure Saâd Bendidi, comme nous l’annoncions dans nos colonnes vendredi dernier. Le management en place est à pied d’œuvre depuis plus d’une année pour rapprocher les deux structures, qui comptent 700 collaborateurs. «Nous avons tenu à ce que les deux réseaux garantissent la même qualité de service fourni à la clientèle», a noté pour sa part Fouad Douiri, un des trois DG de RMA Watanya, maintenant structurée en trois pôles. Production et Distribution chapeauté par Fouad Douiri; Prestations, Technique et Développement dirigé par Abdellatif Hmidi; et enfin Support et Finances confié à Taoufik Drhimeur.Dès janvier prochain, l’assureur offrira une nouvelle gamme unifiée de produits et services. «Le client est au centre de nos préoccupations», soutient son management. Parallèlement, le réseau, qui comptera une centaine d’agents généraux et environ 120 courtiers, arborera la nouvelle identité du groupe. Créée par le cabinet de design parisien AKDV, celle-ci se compose d’un symbole en forme d’anneau, qui illustre l’union avec le client représenté par un losange corail, qui prend place au-dessus. La campagne de communication institutionnelle à lancer à partir de demain est déclinée aussi bien en arabe qu’en français. Le coût économique de cette fusion est arrêté aujourd’hui à quelque 30 millions de DH. Quant au coût fiscal, il est estimé à 270 millions de DH. «Dans le cas où nous aurions fait absorber RMA par Al Wataniya, ce coût fiscal aurait été d’environ 450 millions de DH», explique Saâd Bendidi. Une économie! Bouchaïb EL YAFI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc