×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

«Trêve de silence, trouvons une solution ensemble«

Par L'Economiste | Edition N°:804 Le 06/07/2000 | Partager

Robert Lenga, investisseur étranger au Maroc• Depuis son installation, M. Lenga a rencontré un parcours semé d'embûches• Avantages fictifs, parité du DH et mutisme de l'Etat: Autant d'épines au pied des investisseursJe ne comprends pas l'acharnement des pouvoirs publics à créer autant d'adversité dans les rapports avec les opérateurs économiques«, se plaint l'industriel belge M. Robert A. Lenga, mandataire général de la société Virgo Maroc, qui a investi au début des années 90 un million de Dollars dans le textile. Il ne s'imaginait pas à ce moment-là qu'il lui faudrait faire preuve de ténacité et de beaucoup de sang froid pour réussir son installation au Maroc. A l'époque le code des investissements contenait une pléthore de promesses pour les investisseurs étrangers du style 5.000 DH pour chaque emploi créé ou encore l'exonération du PFI (Prélèvement Fiscal à l'Importation). Des mesures après lesquelles M. Lenga dit avoir couru sans succès. Mais là n'est pas le plus important à ses yeux. Aujourd'hui, les problèmes sont tout autres. Finis la Douane et les arriérés de la CNSS.Cependant, il n'en demeure pas moins que d'autres spectres planent sur le secteur. M. Lenga s'insurge particulièrement contre les problèmes sociaux qui ne font qu'aggraver une situation déjà pénible. Des abandons de poste qui seraient maquillés selon lui par l'Inspection du Travail en licenciements abusifs: Et les verdicts tombent souvent en défaveur du patron.L'autre épine dans le pied des textiliens concerne la parité du DH. Pour M. Lenga, elle est établie de manière artificielle, pas selon les cours en vigueur. Cela suppose à ses yeux que le DH devient l'équivalent du Dollar puisque se réévalue en fonction des monnaies européennes. Cette surévaluation ruine les exportations et met en péril des centaines de milliers d'emplois. «Même au sein du patronat, nous n'arrivons pas à nous faire entendre alors que nous sommes les plus gros employeurs«, fait observer M. Lenga. Il se dit encore plus choqué, lorsque certains de ses pairs à l'Association Marocaine des Industries du Textile et de l'Habillement tiennent des discours irréalistes, qui parlent de délocalisation marocaine en Mauritanie, à l'image de l'Europe, ou encore que des intérêts majeurs sont en jeu parce qu'ils concernent une hypothétique nappe de pétrole. «Et c'est les plus touchés qui disent ça!«, s'exclame M. Lenga.Les plus dégoûtés d'entre les entrepreneurs pourraient liquider leurs activités et quitter le Maroc pour des destinations où ils pourraient refaire leur vie. Quant aux ouvriers, il ne leur resterait que les pateras.Radia LAHLOU


PropositionCONCERNANT l'augmentation du Smig et l'absence de mesures compensatoires, il trouve l'attitude de l'Etat complètement irresponsable. Les pouvoirs publics se sont débarrassés d'un problème social sans se soucier des conséquences qu'il pouvait avoir sur tout un pan de l'économie nationale. S'il n'y a pas de mesures compensatoires, ce sont les ouvriers, ceux-là même qu'ils cherchaient à protéger, qui seront les premiers touchés. Pourquoi ne pas envisager une solution ensemble et instaurer des mesures compensatoires temporaires en attendant que le DH retrouve une meilleure santé? En guise de représailles, M. Lenga pense au gel des cotisations de la CNSS et de l'IGR (solution impossible), du secteur dans son ensemble. Quant à défiler avec son «costard cravate« en petit bourgeois dans les rues de la capitale, c'est plus une mascarade qu'autre chose.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc