×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5834 Le 02/09/2020 | Partager

• Baisse trompeuse du déficit commercial
Le déficit commercial s'est allégé de 18,2% à fin juillet. Il s'est établi à -100 milliards de DH contre -122,3 milliards une année auparavant. Mais cet allégement cache un important recul des échanges commerciaux:  les importations et les exportations de marchandises enregistrent des baisses respectives de 17,5 et de 17%.
K. M.

• Export: Tous les secteurs dans le rouge!
Aucun secteur n'a échappé à la baisse de son chiffre d'affaires à l'export. A fin juillet, les exportations de l'automobile ont baissé de 28,7%, celles du textile et cuir de 29,5% alors que les ventes de l'aéronautique ont cédé 21,2%. De même, les exportations de l'agriculture et agro-alimentaire ainsi que celles des phosphates et dérivés ont reculé respectivement de 4,7 et 4,2%.
K. M.

• Baisse des IDE, des recettes MRE et voyages
Les recettes des investissements directs étrangers ont reculé de 26,4% s'établissant ainsi à 15 milliards de DH à fin juillet. De leur côté, les recettes MRE ont diminué de 3,2%  alors que les recettes de voyages ont chuté de 44,1%.
K. M.

• Justice: Rappel à l’ordre du Comité de coordination
Le Comité de coordination central a appelé au respect scrupuleux des mesures de prévention dans les cours d'appel. Une réunion a été tenue au siège du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire pour se pencher sur les mesures prises pour limiter la propagation de la Covid-19. L'une des principales recommandations est de faire bénéficier les détenus du dispositif de procès à distance. Le Comité de coordination a également appelé les commissions mixtes de vigilance auprès de chaque tribunal de s'assurer de la mise en œuvre des mesures adoptées.
 M.A.M.

 • Délais de paiement: La situation se complique!
Compte tenu du désastre économique subi par les entreprises en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, la problématique des délais de paiement interentreprises refait surface au moment où l'économie nationale se prépare pour une relance tant attendue.
Les premières victimes du rallongement des délais sont bien évidemment les TPME, dont la santé financière s'est dégradée après l'arrêt brutal de l'activité au cours des premiers mois du confinement.
Le délai moyen de paiement supplémentaire a d'ailleurs augmenté pour atteindre 52 jours à fin mai, selon les résultats du baromètre de la Confédération générale des entreprises (CGEM).
A.R.

• ONCF: 9,4 millions de voyageurs transportés
Durant le premier semestre, le nombre de voyageurs transportés par l'Office national des chemins de fer (ONCF) s'est établi à 9,4 millions. Il s'agit d'une baisse de 44% par rapport à la même période de 2019. Le chiffre d'affaires généré à cette date par l'activité Voyageurs s'est ainsi situé à 409 millions de DH, en repli de 43% par rapport à fin juin 2019. «La crise sanitaire du Covid-19 a eu un impact significatif sur la mobilité en général et sur l'offre ferroviaire en particulier, faisant baisser le chiffre d'affaires généré par l'activité Voyageurs essentiellement et dans une moindre mesure le trafic Fret relatif au transport des produits.
F.Z.T.

• Fret phosphate: Repli de 4% des recettes de l'ONCF
L'activité Fret hors phosphate a généré des recettes de 251 millions de DH à fin juin, soit une baisse de 3% par rapport à la même période en 2019, correspondant à un volume de transport de 4 millions de tonnes de marchandises diverses. Quant aux recettes du transport des phosphates, elles se sont établies à 632 millions de DH durant le premier semestre, en repli de 4% par rapport à fin juin 2019, correspondant à un tonnage de 7,9 millions de tonnes.
F.Z.T.

• OPCI: REIM Partners obtient l’agrément de société de gestion
L'Autorité marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) vient de délivrer à REIM Partners l'agrément pour l’exercice de l’activité de société de gestion d’OPCI (Organismes de placement collectif en immobilier). Adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire, REIM Partners est une société de gestion indépendante spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers locatifs.  REIM Partners gère un portefeuille de près de 5 milliards de DH composé de 29 actifs répartis à travers 15 villes du Maroc, détenus par la société Aradei Capital dont les actionnaires de référence sont LabelVie (LBV), Public Investment Corporation (PIC) pour le compte du fonds de retraite sud-africain Government Employees Pension Fund (GEPF), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et Sanam Holding.
A.R.

 • ENCG, ENSA, FST…  Le dépôt du bac reporté
Pour confirmer leur inscription, les nouveaux bacheliers admis aux ENCG, ENSA, ENSAM, ENSAD (Ecole nationale supérieure d’art et de design), FST et EST n’auront pas à déposer, pour le moment, leur baccalauréat au niveau de leur établissement d’accueil. Afin de limiter les déplacements des étudiants, l’opération a été reportée «à une date ultérieure». La validation par les étudiants de leur choix définitif d’affectation sur la plateforme Tawjihi sera suffisante pour confirmer leur inscription. Pour les assurer, et leurs parents, de leur inscription, les établissements publieront sur leurs sites respectifs, à partir de ce mercredi 2 septembre, la liste des noms ayant validé leur choix sur Tawjihi.
 A.Na

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc