×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casablanca - Contrôle des restaurants: «Pas d’acharnement!»

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5833 Le 01/09/2020 | Partager
Les tournées des autorités ne ciblent pas les clients
Elles visent d’abord le respect des mesures sanitaires par les cafetiers et restaurateurs
Plus d’une quinzaine d’établissements fermés dans toute la ville

«Il n’y a pas d’acharnement sur les citoyens dans les restaurants», tient à préciser une source à la wilaya de Casablanca, réagissant au buzz autour de la verbalisation de clients attablés dans des restaurants, pour non-port du masque. «Comment peut-on demander à une personne de manger en gardant sa bavette, cela est insensé, il s’agit tout simplement de malentendus», souligne notre source.

casa-restaurants-033.jpg

Les tournées de contrôle dans les cafés/restaurants vérifient le respect des mesures préventives. Cependant, les clients aussi peuvent être interpelés si les agents remarquent une absence totale de masques ou le non-respect des mesures de prévention telles que la distanciation physique (Ph. Bziouat)

Les incidents rapportés par plusieurs témoignages la semaine dernière avaient soulevé une vague d’indignations. «L’objectif des tournées réalisées n’est pas de verbaliser les clients, mais de contrôler le respect des mesures préventives mises en place par les cafetiers et les restaurateurs: port du masque par le personnel, disponibilité du gel hydroalcoolique, aération des lieux, distanciation physique…», souligne une autre source à la wilaya.

«Si au passage les agents remarquent des clients sans aucun masque à proximité, ils sont en droit de leur poser la question. Ce n’est nullement du harcèlement. Au final, il s’agit d’abord de les protéger», précise la même source. Les tournées visent, également, à contrôler les horaires de fermeture (23h pour les restaurants, et 22h pour les cafés). Elles ne ciblent pas uniquement les restaurants et les cafés, elles s’intéressent aussi aux transports, à la voie publique… Les missions s’étendent, en outre, à tous les arrondissements.

Samedi dernier, une liste de sept restaurants et complexes touristiques fermés pour non-respect des mesures préventives avait circulé. Selon nos sources, il en existe bien plus, un peu partout à Casablanca. Plus d’une quinzaine d’établissements ont été obligés de fermer. La sanction est proportionnelle à l’ampleur de l’infraction. La durée de l’arrêt imposé va en général de 24h à une semaine.

«Dernièrement, en raison de la fermeture des bars et des discothèques, des restaurants se sont transformés en bars, avec une forte affluence et sans respect des mesures sanitaires», confie une source auprès des autorités locales. Il a fallu donc sévir. Les missions de contrôle continuent.

Ahlam NAZIH

 
.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc