×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Assurance: Retour inquiétant des impayés

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5806 Le 17/07/2020 | Partager
Le secteur est confronté à nouveau au recouvrement des primes
Le taux d’encaissement ne dépasse pas 35%
Baisse du chiffre d’affaires au mois de mai
assurance-impaye-06.jpg

Le recul du chiffre d’affaires est une réalité avec laquelle le secteur compose. Un secteur qui ne sera fixé sur l’ampleur de ce recul que d’ici la fin de l’année

L’assurance ne s’est pas encore remise du confinement. Au mois de mai, les primes émises par les compagnies ont  reculé de 4,7%. Elles se sont établies à 3,4 milliards de DH contre 3,6 milliards à la même période de l’année dernière.

«La baisse du chiffre d’affaires était prévisible. Pour l’instant, nous n’avons pas de visibilité, nous serons fixés d’ici la fin de l’année», analyse Bachir Baddou, directeur général de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance.

Le secteur des assurances est aujourd’hui confronté à deux grands problèmes: les encaissements et le comportement des marchés financiers. «Nous avons retardé l’envoi des mises en demeure pour un grand nombre d’assurés durant la période de confinement. Depuis, les compagnies tentent de faire le nécessaire pour assurer les encaissements des primes», poursuit Baddou.

Depuis le début de la crise, l’assurance fait face à un effondrement des encaissements. Le taux d’encaissement ne dépasse pas 35% en mai. En tout cas, des mesures ont été prises par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps) pour prévenir les conséquences sur les équilibres financiers du secteur. L’Acaps a notamment assoupli les provisions sur primes et cotisations impayées. Il s’agit de celles émises entre le 1er octobre 2019 et le 31 décembre 2020. Elle a également assoupli, à titre provisoire, certaines règles prudentielles.

Le seuil de déclenchement de la provision pour dépréciation durable (PDD) a ainsi été relevé de 25% à 30% alors que le cours de référence que les compagnies doivent prendre en compte est la moyenne des cours sur les six derniers mois au lieu de la moyenne sur les trois derniers mois.

L’assurance-vie et capitalisation, moteur du secteur au cours des dernières années, est elle aussi en retrait pour le quatrième mois consécutif mais dans des proportions moins importantes que les mois précédents. Le chiffre d’affaires de cette branche a baissé de 1,2%. L’épargne a reculé de 4,3% passant à 1,48 milliard de DH contre  1,5 milliard au mois de mai 2019. Cette branche représente 52,6% du chiffre d’affaires global du secteur.

Dans la non-vie, les primes émises ont chuté de 8,3% sous l’effet notamment du retrait de 65,8% de l’accident du travail et des maladies professionnelles. Le chiffre d’affaires automobile a cédé 9,7%. A ce niveau, la RC automobile est en retrait de 10,4%.

Le secteur a décidé d’un rabais de prime en faveur des clients disposant d’une assurance automobile. Pour un contrat annuel, la remise peut atteindre 30% de la portion de prime RC automobile et garanties annexes couvrant les deux mois de confinement.

Le réajustement est induit par la baisse de la sinistralité relative à cette période. Il est accordé au moment du renouvellement entre le 1er juin 2020 et le 31 mai 2021 à condition que le véhicule ait été assuré pendant la durée du confinement. Le montant global de la réduction de prime est évalué à 500 millions de DH.

Khadija MASMOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc