×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

Coronavirus: Les Marocains bloqués en France n’ont aucune visibilité

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5720 Le 17/03/2020 | Partager
Manque de réactivité des services consulaires, «laissés pour compte».... ils s’insurgent
Aucune visibilité sur les mesures de rapatriement
Les services consulaires tentent de rassurer
marocains-bloques-en-france-020.jpg

Après la suspension des liaisons aériennes et maritimes, les Marocains bloqués en France redoutent le pire, surtout suite à la possibilité de l’annonce du confinement total (Ph. Bziouat)

La France se dirige vers un confinement total pour contenir la propagation du coronavirus. Un discours du président Emmanuel Macron était attendu lundi dans la soirée, dans lequel il devait annoncer «des mesures plus drastiques, y compris un potentiel confinement».

Une mesure imposée par la montée en flèche du nombre des cas confirmés de contamination. Dans ce contexte de crise, plusieurs Marocains se sont retrouvés bloqués, surtout après la décision de suspendre les liaisons entre le Maroc et les autres pays, dont la France.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé la mise en place d’une cellule de veille au niveau de l’ambassade à Paris et de l’ensemble des consulats du Maroc, en plus de lignes téléphoniques pour répondre aux sollicitations de la communauté marocaine, dans le contexte de la propagation de cette épidémie.

L’ambassade a également conseillé aux Marocains d’éviter d’utiliser tout transport terrestre vers le Maroc, sachant que les lignes maritimes sont suspendues. Cependant, plusieurs Marocains bloqués en France, approchés par L’Economiste, déplorent «le manque de réactivité des services consulaires», et estiment qu’ils sont «laissés pour compte». Un cadre marocain originaire de Rabat, en déplacement en France pour rendre visite à sa fille étudiante à Paris, s’est retrouvé dans l’incapacité de rentrer au Maroc depuis quelques jours.

«Nous nous sommes dirigés ce lundi au consulat, mais ils nous ont affirmé qu’il faut attendre les orientations en provenance de Rabat. Ils ont essayé de rassurer, surtout que le consulat connaissait une grande affluence», a-t-il affirmé.

Face aux interpellations d’une centaine de Marocains ayant fait le déplacement durant la matinée du lundi au consulat du 15e arrondissement à Paris, «les responsables nous ont clairement affirmé qu’ils ne peuvent rien faire actuellement. Ils nous ont conseillé de rester chez les personnes qui nous hébergent en attendant une solution».

Un autre couple casablancais s’est également retrouvé dans une situation plus compliquée. «Nous avons pris le vol vendredi dernier de Los Angeles aux Etats-Unis vers Casablanca via Paris. Une fois en France, nous étions surpris que notre vol a été annulé», témoigne un haut cadre originaire de Casablanca. Il a affirmé qu’après plusieurs appels au centre mis en place par les services consulaires, «nous n’avons eu aucune réponse».

Ces personnes ont également fait le déplacement au Consulat, hier lundi en fin de matinée. «On nous a demandé de remplir des formulaires, comportant toutes les informations personnelles. Par la suite, ils nous ont affirmé qu’ils allaient nous rappeler une fois que les instructions de rapatriement seront données», a-t-il ajouté. D’autres témoignages avancent que les services consulaires ont clairement fait savoir qu’ils «n’ont aucune visibilité pour l’instant».

Plusieurs personnes bloquées actuellement en France craignent la complication de leur situation, surtout après l’annonce prévue du confinement total du pays. «Si nous ne prenons pas l’avion avant, nous risquons de rester ici durant toute la période du confinement», redoutent ces personnes, qui se sont dit «surpris de voir les avions prévus pour rapatrier des ressortissants européens du Maroc partis vides».

M.A.M.   

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc