×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Transformation digitale: Quel rôle pour les DRH?

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5646 Le 03/12/2019 | Partager
    Les entreprises devront investir plus qu’avant dans leur capital humain
    Mais toutes ne pourront pas en supporter seules le coût
    L’Agef réunit 30 experts internationaux autour du sujet pour son grand sommet

    «Seuls 14% de projets de transformation digitale dans le monde réussissent ou atteignent leurs objectifs», relève Zakaria Rbii, président de l’Association nationale des gestionnaires et formateurs des ressources humaines (Agef).

    A l’international, la question préoccupe les esprits: Comment préparer son capital humain à négocier le virage de la transformation numérique qui promet bien des bouleversements? Afin de sensibiliser DG et DRH à cette problématique, l’Agef y consacre son 23e colloque international, «HR summit»,  prévu les 20 et 21 décembre prochains à Marrakech. Un évènement auquel 30 experts de plusieurs pays (Maroc, France, Etats-Unis, Emirats arabes unies) prennent part.

    Quelque 400 participants marocains sont attendus. Les présidents des associations des ressources humaines de plus de 17 pays africains ont également été conviés. «Le but est de sensibiliser tout le monde à prendre ce changement comme une opportunité et non pas le subir comme une fatalité. Mais aussi de recentrer le rôle du DRH comme un leader de ce changement, et non pas comme un partenaire seulement», souligne le président de l’Agef.

    Parmi les plus grands défis à relever par les organisations figure celui de l’anticipation des compétences de demain, et leur réadaptation en permanence à travers des actions de upskilling (montée en compétence) et reskilling (requalification). Ceci impliquera à l’avenir des investissements plus conséquents en formations.

    «L’entreprise n’a de choix que de se prendre en charge elle-même et d’investir comme elle l’a fait jusqu’à maintenant dans la formation de ses collaborateurs. Néanmoins, les cycles de savoirs liés aux changements technologiques seront de plus en plus courts, et elle devra dépenser beaucoup plus qu’avant et de manière accélérée», estime Rbii. Comment s’en sortir en l’absence de mécanismes de soutien?

    «Il est nécessaire de mutualiser les efforts déployés par les entreprises et fédérations professionnelles par le ministère en charge du système d’éducation et de formation professionnelle, ainsi que les initiatives gouvernementales de développement du digital», insiste Rbii.

    De leur côté, les collaborateurs sont prêts à se doter de nouvelles compétences technologiques. Ils sont 83% à le déclarer, selon une récente étude du cabinet PWC (voir L’Economiste N° 5629 du 5 novembre 2019). Presque six sur dix avancent d’ores et déjà se former. Toutefois, les patrons ne sont pas nombreux à accompagner ces efforts. Selon PWC, seulement 27% des salariés bénéficient d’opportunités de leur entreprise de renforcer leur maîtrise des outils technologiques.

    Parité parfaite et obligatoire

    zakaria-rbii-046.jpg

    Dans le bureau de l’Agef, il y a désormais autant d’hommes que de femmes. «Nous devons être l’une des rares associations au Maroc qui respecte ce principe de parité», souligne son président national, Zakaria Rbii. L’association, qui défend l’approche genre depuis toujours, a décidé cette année de démontrer son engagement avec du concret, surtout que la fonction RH ne cesse de se féminiser. En 2020, elle franchira un nouveau pas. «Nous avons pour projet de rendre cette parité obligatoire dans les nouveaux statuts de l’Agef, qui seront proposés à son assemblée générale en début d’année prochaine», annonce Rbii.

    Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc