×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Honoris mise sur la proximité géographique

Par Karim Agoumi | Edition N°:5537 Le 18/06/2019 | Partager
Un nouveau campus, à Casablanca, pour le réseau universitaire panafricain
Une annexe de l’EMSI et de Mundiapolis pour 1.200 étudiants
Un projet en préparation sur Rabat
hassan_filali_037.jpg

Le nouveau campus de Honoris, dirigé par Hassan Filali, cible également les professionnels. Des programmes de formation continue y seront proposés
(Ph. Fadwa Alnasser)

Mettre à disposition des étudiants ainsi que des cadres un campus universitaire regroupant des «champions» de l’enseignement privé en plein cœur de Casablanca. C’est le pari lancé par le groupe Honoris United Universities Maroc.

L’annexe de près de 10.000 m2, qui représentera à la fois l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) et Mundiapolis, accueillera pour sa première année pas moins de 1.200 bénéficiaires. Elle proposera tout d’abord un volet de formation initiale complet, similaire à celui des autres sites déjà existants, sans pour autant avoir à quitter le centre-ville.

«Etudier hors C asa entraîne l’accumulation de coûts non négligeables pour les parents, nécessitant notamment un budget complet dédié au transport», souligne avec insistance le CEO du groupe, Hassan Filali. Les actifs déjà employés dans le monde du travail ne seront pas non plus en reste.

Le campus leur offrira la possibilité de suivre un programme de formation continue tout en restant à proximité des lieux de travail ou de résidence. «Nous avons l’intime conviction qu’avec la révolution technologique actuelle, de plus en plus d’actifs souhaitent retourner sur les bancs de l’université et compléter leur curriculum», précise dans ce sens le haut responsable.

L’accessibilité de l’offre proposée  sera aussi économique. Ainsi, les frais de scolarité oscilleront entre 39.000 et 42.000 DH l’année pour la partie EMSI, et 50.000 DH pour Mundiapolis. «Nous avons souhaité prendre en considération la réalité sociale du pays et le pouvoir d’achat des Marocains tout en visant la classe moyenne», précise Filali.

Le campus offrira, par ailleurs, des bibliothèques, une quiet room, un laboratoire de santé ou encore des centres de calcul équivalents à ceux des campus universitaires horizontaux généralement situés en périphérie des villes. Ses bénéficiaires pourront y suivre des formations en génie civil, en sciences politiques, en ingénierie financière ou encore en médecine spécialisée dans l’orthophonie ou encore la podologie.

Un autre campus est prévu à Rabat. L’enveloppe globale pour les deux projets avoisine les 270 millions de DH.

Karim AGOUMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc