×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Méthode ESPERE: Régulez les conflits de vos salariés!

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5431 Le 15/01/2019 | Partager
    consciences_relationnelles_031.jpg

    Changer sa manière de communiquer pour mieux vivre ses conflits en entreprise. C’est le concept à la fois original et intéressant de la méthode ESPERE. Une démarche récemment introduite sous nos cieux qui amène les salariés à mieux se positionner face à leurs collègues tout en tissant avec ces derniers des liens basés sur le partage et le pacifisme. Un moyen d’apaiser sensiblement le climat social de l’entreprise et de dénouer les crises en interne. Développez votre «quotient relationnel» grâce à Imane Benhsain, directrice associée à Rébus accompagnement et executive coach.

    ■ Une pédagogie pour vivre autrement les relations
    La méthode ESPERE est une pédagogie élaborée par le psychosociologue Jacques Salomé qui permet à l’individu de communiquer autrement en évitant dépendance, prise de pouvoir et confrontation violente. Transposée au monde de l’entreprise, cette démarche amène le salarié à développer une conscience relationnelle, autrement dit à interagir avec ses collègues en prenant en considération leurs différents besoins tout en intégrant leurs points de vue.
    L’avis du spécialiste: La méthode ESPERE est un corpus à la fois théorique et pratique formalisé par Jacques Salomé durant près d’une vingtaine d’années. Une approche d’ordre pédagogique qui permet aux salariés de se positionner différemment vis-à-vis d’une personne ou d’un groupe et d’améliorer ainsi sensiblement la gestion de leurs conflits.

    ■ Une démarche favorable au climat social
    ESPERE permet aux employés d’améliorer l’écoute de soi et de leurs collaborateurs. Un moyen de mieux percevoir les difficultés relationnelles et de traverser plus positivement les différentes crises qui surviennent en interne. Il en résulte ainsi un véritable gain d’énergie ainsi que des relations plus vivantes et bienveillantes.
    L’avis du spécialiste: Cette méthode associe un ensemble de repères et de médiations qui permettent d’apprendre à communiquer dans le respect de soi et l’ouverture aux autres. Son usage nécessite d’adopter des concepts différents de ceux que l’on a l’habitude de pratiquer au quotidien.

    ■ Une panoplie d’outils particulièrement originaux à adopter
    La pratique de la méthode ESPERE passe par l’usage d’outils de visualisation particulièrement originaux et redoutablement efficaces. Le bâton de parole, par exemple, s’inspire de rituels amérindiens et consiste à tenir des réunions au sein desquelles les participants se passeront tour à tour un bâton symbolique. Un outil qui régule la prise de parole et favorise sensiblement l’écoute. Autre instrument tout aussi insolite, l’écharpe relationnelle permet quant à elle de mieux travailler le feed-back entre employés. La confirmation, quant à elle, consiste à commencer ses phrases par un «oui» insistant. Un moyen de confirmer l’autre dans ses propos et de ne pas prendre pour soi des messages nocifs. Enfin, en utilisant le «Je» à la place du «Tu», le salarié parle de soi en son nom. Un moyen de devenir plus présent et plus fiable aux yeux de son collaborateur tout en gagnant ainsi sa confiance.
     

    imane_benhsain_019.jpg

    Imane Benhsain est coach d’organisation certifiée en Process Communication. Egalement formatrice en management et consultante en stratégie, elle dirige le cabinet de conseil et de coaching Rébus accompagnement et applique régulièrement la méthode ESPERE auprès de ses clients (Ph. I.B.)

    L’avis du spécialiste: Adopter l’approche ESPERE, c’est acquérir de nouveaux réflexes communicationnels. Une méthode qui nécessite de retranscrire par écrit ses émotions ressenties au cours de la situation «mal vécue» juste après son déroulement. Mais pas uniquement. Je recommande également de scénariser ces souvenirs dans des moments de calme, autrement dit une fois le «choc» passé.

    ■ Une application concrète en entreprise
    Pour appliquer avec succès cette démarche en entreprise, cela va de la simple sensibilisation de groupe à des formations sensiblement plus avancées. Quoi qu’il en soit, elle nécessite une véritable implication personnelle et un accompagnement rigoureusement dispensé par un coach ou un consultant.
    L’avis du spécialiste: Le salarié doit choisir l’évènement qui lui a posé problème tout en définissant comme il se doit son contexte. Par la suite, il est capital de représenter la scène en question par le biais d’outils de visualisation. Une manière d’isoler le comportement de son interlocuteur et de distinguer le professionnel de l’interpersonnel. L’étape suivante revient à repérer les différents facteurs à l’origine des émotions négatives ressenties durant ce laps de temps. Enfin, une fois la situation bien posée et clarifiée, le spécialiste peut proposer des solutions pour éviter à l’avenir une confrontation similaire.

    ■ Une méthode pratiquée au Maroc
    La méthode ESPERE a récemment été introduite sous nos latitudes.  Elle est pratiquée par bon nombre de cabinets d’accompagnement qui la proposent régulièrement à des entreprises de toute taille et de tout secteur.
    L’avis du spécialiste: La médiation et le développement de l’intelligence relationnelle intéressent de plus en plus d’entreprises au Maroc. En effet, les managers commencent à intégrer l’idée que les conflits ralentissent considérablement la productivité des troupes et sont globalement néfastes au rendement organisationnel.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc