Régions

1res Assises du développement durable à Errachidia

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5346 Le 07/09/2018 | Partager
Organisées par l’Alliance internationale pour les ODD
Un plaidoyer en faveur de l’adaptation de toutes les stratégies nationales
Drâa-Tafilalet: Des zones oasiennes extrêmement vulnérables

Dans sa Stratégie nationale de développement durable 2030, le Maroc s’est engagé à intégrer les Objectifs de développement durable (ODD) dans tous ses projets. Pour les douze prochaines années, le pays devra s’assurer que ses plans de développement, ainsi que ses nouvelles politiques, soient parfaitement alignés sur les ODD.

C’est dans cette perspective qu’Errachidia accueille, les 21 et 22 septembre, les premières Assises nationales du développement durable. Ce sera l’occasion de mettre en place une vision commune. L’évènement est organisé par l’antenne marocaine de l’Alliance internationale pour les ODD, en partenariat avec plusieurs départements ministériels et institutions nationales et internationales, impliqués dans la question du développement durable.

L’objectif de ces premières Assises est de mobiliser des compétences et des acteurs, et de promouvoir collectivement des initiatives allant dans le sens des ODD.

Les Assises seront, en outre, l’occasion d’inaugurer officiellement l’antenne Maroc de l’Alliance, et de signer une charte de partenariat. Le choix de la région Drâa-Tafilalet pour accueillir les Assises n’est pas fortuit. «La région abrite les zones oasiennes qui sont l’un des territoires les plus vulnérables, avec un taux de pauvreté et de précarité très élevé, et un système écologique très fragile», affirme Mustapha Tilioua, président de l’antenne marocaine de l’Alliance.

Au menu donc, des tables rondes dont les thèmes sont destinés à fédérer l’ensemble des acteurs investis et/ou concernés par la mise en exécution effective des ODD. L’évènement sera, également, l’occasion de discuter des outils territoriaux dont dispose le Royaume, et qui lui permettent d’honorer ses engagements dans le domaine. La rencontre vise, par ailleurs, à mettre en exergue le rôle de la société civile. Dans ce sens, un atelier participatif de formation sera organisé au profit des élus, des ONG et de l’ensemble des agents économiques et institutionnels.

Pour rappel, la vision 2030 repose sur l’intégration de 4 piliers fondamentaux: économique, social, environnemental et culturel. La stratégie comporte sept enjeux majeurs liés, entre autres, à la consolidation de la gouvernance du développement durable, la transition vers une économie verte, l’accélération de la politique nationale de lutte contre le changement climatique, la réduction des inégalités sociales... Des enjeux qui prennent tout leur sens lorsqu’on parle de la région de Drâa-Tafilalet…

Pourquoi une antenne de l’Alliance au Maroc?

Le 10 février 2018, le Maroc a intégré l’Alliance internationale pour les Objectifs du développement durable (AIODD), avec la création d’une antenne marocaine. Elle sera bientôt inaugurée à Errachidia. Elle a pour mission d’agir localement pour la concrétisation des Objectifs du développement durable. Il s’agit de contribuer, en collaboration avec les acteurs territoriaux, à accélérer la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre le changement climatique, avec une vigilance particulière pour les territoires sensibles (oasis, désert, montagne) et les populations fragiles. Il s’agit également de promouvoir le développement humain et la santé environnementale en créant des systèmes de veille. L’antenne vise, enfin, à renforcer l’écocitoyenneté, à travers des programmes d’éducation, de sensibilisation et de communication.

De notre correspondante permanente, Sabrina Belhouari

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc