Régions

Le super prof du Rif surprend ses nouveaux élèves

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5346 Le 07/09/2018 | Partager
Déguisement, friandises et cadeaux
Affecté à un nouveau douar, cette année il dormira à… la mosquée!
De l’enseignement de l’arabe, il passe au français et gère 4 niveaux scolaires
super_prof_du_rif_1_046.jpg

Dès sa première rencontre avec ses élèves, Hicham donne le ton. Les enfants, âgés entre 8 et 12 ans, comprennent très vite qu’ils ont à faire à un enseignant d’un genre peu commun. Un enseignant qui  est là pour leur faire aimer l’école. Son déguisement en Mickey Mouse a fait un tabac. Cette journée, ils ne l’oublieront jamais

Hicham Elfaquih, le prof dont le dévouement pour les élèves du petit douar de Tafsast (dans les montagnes du Rif) avait fait sensation il y a quelques mois, est de retour. Cette année encore, il a été affecté en milieu rural, dans une école de la province d'Al Hoceïma, située dans le douar Aït Amer (commune de Arbaa Taourirt).

Pour la rentrée des classes de ce mercredi 5 septembre, il a accueilli ses élèves avec un déguisement. Les enfants, ravis, ont également reçu des friandises et fournitures scolaires. En guise de cadeaux, il leur a offert des jouets et des vêtements récoltés durant l’été, grâce aux dons de bienfaiteurs. De quoi leur faire oublier le stress de la rentrée et les motiver.

Comme l’an dernier, sa mission ne sera pas de tout repos. Dans son nouveau douar, il n’a eu de choix que d’élire domicile à… la mosquée, faute de logement. Le fqih l’a gentiment autorisé à y passer ses nuits. Mais ce n’est pas pour le décourager. Hicham est  un homme d’action qui ne se laisse pas perturber par des «détails». Pour ses élèves, il est prêt à se sacrifier.

super_prof_du_rif_2_046.jpg

Le jeune enseignant a commencé ses préparatifs la veille de la rentrée. Quelques enfants lui ont prêté main forte. Il a écrit le nom de chaque élève sur un ballon, pour que chacun retrouve facilement sa place et son cadeau

Le jeune professeur n’a pas seulement changé d’affectation, mais aussi de matière enseignée. Après l’arabe, sa spécialité initiale, il enseignera désormais le français. Il aura, par ailleurs, à sa charge quatre niveaux d’un seul coup: 3e, 4e, 5e et 6e année. Les enseignants du rural sont souvent confrontés à ce genre de situation. Dans de nombreux cas, leurs classes regroupent des niveaux multiples, avec des enfants de différents âges et psychologies, et qui nécessitent un traitement particulier.

Il est vrai qu’il appréhende ce changement de taille, ainsi que la lourdeur de la tâche qui lui a été confiée, alors qu’il n’en est qu’à sa deuxième année d’expérience dans l’enseignement. Toutefois, il est prêt à relever le défi. 

Dès les premières séances, il compte établir un pacte avec ses nouveaux élèves, qui sera scellé avec les empreintes colorées de leurs petites mains sur le mur de la classe. Tous devront s’engager à s’investir dans leur scolarité, à respecter l’environnement, leur école… Avec lui, ils ne vont sûrement pas s’ennuyer. Ils apprendront, surtout, de précieuses compétences humaines. 

super_prof_du_rif_3_046.jpg

Les enfants ont eu droit à des cartables, fournitures scolaires et friandises. Tous sont repartis heureux avec leurs cadeaux (Les visages ont été modifiés - Ph. HEF)

Son ancienne école à Tafsast, il ne l’oubliera pas. D’autant plus qu’il s’est marié durant l’été avec une fille de la région montagneuse. Grâce aux dons qui ont afflué après la publication par L’Economiste de l’article retraçant son histoire (voir l’édition N° 5282 du 29 mai 2018), il a pu lancer des travaux de mise à niveau.

Des sanitaires sont ainsi en construction. L’établissement sera, par ailleurs, bientôt raccordé à l’eau d’un puits. Hicham s’est mis d’accord avec son successeur pour faire le suivi de ces chantiers. Il s’est aussi déplacé à Tafsast pour distribuer des fournitures et vêtements à ses anciens élèves.

Il rêve toujours de changer le monde, à sa manière, même depuis un petit douar.o
Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc