×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

La photo du jour

Par L'Economiste | Edition N°:5323 Le 26/07/2018 | Partager
bacheliers_parlement.jpg
 

Ils étaient à la fois intimidés et si fiers de se retrouver dans une institution telle que le Parlement. Et c’est une première: la Chambre des Représentants a décidé d’organiser en début de semaine, une réception en l’honneur des élèves ayant obtenu les meilleures notes au baccalauréat 2018. Cette année, jamais le Maroc n’a connu un taux aussi élevé de réussite au bac: plus de 7 lycéens sur 10 ont décroché le précieux sésame (71,91%), soit 238.550 bacheliers, dont 51.357 l’ayant obtenu en session de rattrapage (45,35%).
Lors de la cérémonie, le président de la chambre, Habib El Malki, a félicité les nouveaux bacheliers pour leur persévérance et les efforts déployés tout au long de l’année pour décrocher leur bac. Pour lui, «la conjoncture actuelle exige un sens de patriotisme ouvert et davantage de persévérance pour satisfaire les attentes du peuple marocain». De son côté, le ministre de l’Education Nationale, Said Amzazi, a salué cette initiative qui a pour objectif d’inciter les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes. A cette occasion, des prix d’encouragement ont été remis aux 40 élèves issus des différentes régions du Royaume et qui ont obtenu une moyenne supérieure à 19/20 (Ph. Jarfi)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc