Competences & rh

Des étudiants en consultants juniors

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5213 Le 20/02/2018 | Partager
Les «missions de terrain», un programme pour les 3e et 4e année de l’ESIG
Les élèves, consultants juniors pour le compte d’entreprises ou porteurs de projets

Les étudiants de la 3e et 4e année de l’Ecole supérieure d’industrie et de gestion feront leur immersion dans le monde de l’entreprise à travers le programme «missions de terrain». Ce projet, qui a démarré début février et prend fin en mars, permet chaque année aux étudiants de travailler comme des consultants juniors, sur des missions qui sont confiées par des mandants (entreprises ou porteurs de projets).

L’objectif est de faire une étude dans le cadre du démarrage d’un projet ou l’évolution d’un business. «Les missions de terrain sont des exercices pédagogiques initiés depuis 2007 vu leur importance au niveau professionnel. Des entreprises de plusieurs secteurs en ont compris l’intérêt et ainsi  ouvert leurs portes aux étudiants», note Hind Benkirane, professeur et responsable cycle et relations entreprises à l’ESIG.

Ainsi, constitués en équipes, les élèves de la 4e année travaillent sur des missions de création d’entreprise. Durant la période désignée, chaque équipe devra préparer un business plan d’un projet de création d’entreprise ou d’extension d’activité d’une entreprise existante. L’équipe chargée de mission passera par la collecte d’informations sur le secteur et la branche d’activité ainsi que l’analyse du marché (macro-environnement, SWOT, enquête sur le terrain, estimation du chiffre d’affaires).

L’équipe devra par la suite élaborer un dossier technique expliquant le choix du site d’implantation, le processus de fabrication, les contraintes réglementaires, les moyens techniques et humains. A la fin et après avoir étudié la faisabilité financière, les étudiants proposeront un plan d’actions ou des recommandations d’ajustement.

Les étudiants de 3e année se penchent, quant à eux, sur les analyses de marché pour le lancement d’un produit ou d’un service ou bien le développement d’une activité. Chaque équipe devra évaluer l’attractivité du marché et les conditions de compétitivité, identifier les contraintes liées à l’environnement du marché, inscrire l’étude dans une démarche projet et présenter les résultats sous forme de synthèse.

A la fin des missions, chaque groupe devra présenter sa synthèse devant un jury composé de professeurs de l’ESIG et du mandant.
Les missions sont évaluées et notées comme les autres matières. Cette opportunité d’immersion est une belle occasion pour les étudiants de valoriser leurs CV. Beaucoup d’entre eux trouvent du travail plus rapidement.

Modus operandi

Les «missions de terrain» permettent d’une part aux étudiants d’expérimenter une immersion active dans le milieu professionnel, et aux entreprises ou porteurs de projets de bénéficier d’une consultation gratuite sur la faisabilité de leurs projets d’autre part. Pour ce faire, le mandant propose sa mission au groupe ESIG, après consultation et validation, un cahier des charges est établi. Par la suite un debriefing réunissant le mandant, les étudiants désignés et le professeur encadrant va établir un planning, incluant des rencontres hebdomadaires avec les étudiants pour assurer le suivi. Pendant 4 semaines, chaque équipe composée de 4 étudiants devra proposer des recommandations opérationnelles et réalistes au mandant.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc