Régions

Pomm’it, la start-up qui sauvera les pommes de Midelt

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4898 Le 15/11/2016 | Partager
Un projet primé lors de la COP22 dans le cadre du prix Unilever des jeunes entrepreneurs s ociaux
Une approche environnementale et sociale pour régler une problématique importante à Midelt
pommit_trat-up_098.jpg

Pomm’it a été reçu à l'espace HubAfrica dans le pôle innovation de la Zone Verte en tant que green start-up pour parler de l’aspect développement durable du projet (Source W.Ijassi)

C’est le projet ambitieux qui aura à coup sûr un impact social et économique important sur la production de pommes dans la province de Midelt. Pomm’it est le projet sur lequel travaille le jeune étudiant Walid Ijassi dans le cadre du programme Enactus, et qui a trouvé une solution à une réelle problématique économique touchant la pomme à Midelt. En effet, la province, connue pour ses pommes au niveau national, accuse des pertes colossales dues à la détérioration de sa production. En l’absence de frigos pour la conservation, la production de pommes qui n’est pas écoulée rapidement pourrit tout simplement. «Ayant fait beaucoup de visites sur place, j’ai observé que les pertes en production de pommes pouvaient aller jusqu’à 60%, utiliser les pommes touchées par la pourriture en faisant du vinaigre de cidre est la solution proposée par notre projet», explique Walid. L’idée du projet a ainsi débuté en octobre 2015. Après une période de brainstorming, pour mettre en place le procédé et trouver les pomiculteurs qui vont fournir le projet, l’idée est passée sur le terrain. La production de vinaigre a démarré en mars 2016, avec Hicham et Mohcine, deux pomiculteurs de la région, et Rqia, une femme locale qui maîtrisait le savoir-faire pour la transformation traditionnelle des pommes en vinaigre de cidre. Par la suite plusieurs femmes ont rejoint Rqia pour aider. Le projet consiste en la transformation des pommes touchées partiellement par la pourriture, et dont la valeur commerciale sur le marché est insignifiante, en vinaigre de cidre. Après avoir retiré la partie détériorée, qui va servir à fabriquer du compost par la suite, la partie utilisable est fermentée puis transformée en vinaigre. Pomm’it produit trois gammes de vinaigre de cidre: alimentaire, cosmétique et une gamme économique destinée à la population locale, qui n’inclut pas les frais de commercialisation. D’ailleurs pour encourager la consommation de ce produit local aux innombrables vertus médicinales, la start-up fait des remises pour les consommateurs qui récupèrent les bouteilles en verre pour une deuxième utilisation.
Si pour le moment la transformation du vinaigre se fait avec les moyens traditionnels, la jeune start-up envisage de moderniser les outils par la suite, selon les moyens financiers disponibles. Pour le moment, le marketing est une priorité pour constituer un marché conséquent. La start-up mise sur la commercialisation du vinaigre de cidre en tant que produit de terroir, mais cela reste insuffisant. Le défi est de faire connaître plus le produit et de mettre en avant ses vertus thérapeutiques et cosmétiques auprès du consommateur. Pomm’it travaille avec quelques blogueuses beauté dans ce sens afin d’avoir de la visibilité auprès des consommatrices. «Notre présence à la COP22 nous a permis de faire plusieurs rencontres fructueuses avec des propositions de partenariats qui nous permettront d’améliorer la commercialisation de notre produit, ainsi que notre réseau de vente», ajoute Ijassi. L’approche sociale et environnementale du projet, pouvant sauver cette économie fragile à Midelt, a valu à Pomm’it le troisième prix lors de la deuxième édition du Prix Unilever des jeunes entrepreneurs sociaux. Walid Ijassi, qui est étudiant en troisième année en ingénierie industrielle à l’ENSAM de Casablanca, est confiant quant à l’évolution de son projet. Pour le moment, Pomm’it a le statut juridique de coopérative. Plusieurs options s’offrent pour amorcer l’évolution du projet, à la fois pour moderniser les procédés de fabrication et pour améliorer le marketing du produit. Ce qui est sûr, c’est qu’au sein de la société de Midelt où les us et coutumes ne permettent pas aux femmes de travailler et d’avoir des revenus, Pomm’it aura un impact indéniable.

Vertus médicales et cosmétiques du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un produit pas comme les autres. Au 18e siècle, il était vendu par les apothicaires, ancêtres des pharmaciens, et c’est grâce à ses vertus médicales, encore mal connues à nos jours. En effet, le vinaigre de cidre est un antiseptique de première main, il est antalgique et a plusieurs utilisations liées à la santé et à la beauté. Le vinaigre de cidre aide à la digestion, c’est un tonique du système nerveux et du cœur, un anti-fatigue, un immunostimulant et un anti-cholestérol. Le vinaigre de cidre est aussi utilisé pour la perte de poids et dans les recettes cosmétiques.

De notre correspondante,
Sabrina BELHOUARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc