×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Comment Alliances réduit sa dette privée

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4875 Le 13/10/2016 | Partager
    Lancement de deux opérations de cessions d’actifs
    Le groupe prévoit une baisse de 1,8 milliard de DH
    alliances_dettes_075.jpg

    A fin juin, le groupe a réduit sa dette à 6,8 milliards de DH. D’ici la fin d’année, la dette devrait être ramenée à 3,6 milliards de DH

    Alliances avance dans la maîtrise de sa politique d’endettement. Le groupe a annoncé, mardi, la signature d’un protocole d’accord suite aux décisions prises par les assemblées générales des obligataires d’Alliances Développement immobilier et par sa filiale Alliances Darna. Objectif: la restructuration de la dette privée du groupe.
    Le promoteur immobilier précise que son plan de restructuration s’appuie sur deux opérations de cessions d’actifs afin d’alléger le poids de la dette dans son passif. «Nous allons continuer à discuter avec les porteurs de cette dette pour aboutir à une réduction significative», a déclaré Ahmed Ammor, directeur général d’Alliances lors de la présentation des résultats semestriels. Grâce à ce programme, le groupe prévoit une baisse de 1,8 milliard de dirhams de la dette privée après exécution des protocoles. Au total, la dette sera ramenée à 3,6 milliards de DH d’ici fin 2016 dont 2,6 milliards de DH de dette privée.
    Ces opérations, qui sont initiées par les deux entités du groupe, permettront aux détenteurs de la dette privée qui les acceptent le rachat de leurs titres de créances ainsi que le paiement des intérêts. Le reliquat fera l’objet d’un reprofilage conditionné par la souscription à des obligations nouvelles. Ce reprofilage permettra d’émettre deux nouvelles émissions obligataires pour les deux structures.
    Par ailleurs, comme nous l’avons annoncé sur nos colonnes du 7 octobre, ce plan de restructuration prévoit également une augmentation de capital d’au moins 1 milliard de DH pour laquelle l’actionnaire de référence, Mohamed Alami Lazraq, a déjà apporté 300 millions de DH qui sont actuellement portés en compte courant. Cette augmentation sera actée dès finalisation de la restructuration de la dette privée et la publication des résultats annuels 2016.
    Le protocole d’accord prévoit également le paiement en numéraire de près de 62 millions de dirhams des coupons échus au 5 mars 2016.
    L’emprunt obligataire d’Alliances Développement immobilier échu le 7 octobre est couvert par ce protocole d’accord signé avec le représentant de la masse obligataire. Il fera l’objet au même titre que les autres émissions d’un reprofilage.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc