×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    "Une chèvre, même si elle vole!"

    Par Mohamed BENABID| Edition N°:5233 Le 20/03/2018 | Partager

    C'est la semaine de la presse et des médias un peu partout dans le monde... dès lors difficile de ne pas s’interroger sur des sujets maison. Les préoccupations se font entendre en ce moment sur les dérapages de la profession.

    Depuis lundi, une partie de nos confrères français ont placé le Maroc en état d’urgence. A les croire, le pays serait à feu et à sang. Du coup, c’est l’occasion pour nous de faire œuvre utile et pédagogique, pour interpeller sur ce qui est à nos yeux l’une des principales menaces pour le métier, son objectivité...

    En politique et en économie, le populisme simplifie les problèmes jusqu’à la caricature. Malheureusement, il gagne les médias aussi. Tout particulièrement lorsqu’il s’exprime à travers des relents de bidonnage de l’information.

    Le bidonnage, c’est l’art de reconstruire l’actualité en quelques tours de passe-passe. L’exercice peut être très subtil en ce sens qu’il ne consiste pas à travestir ouvertement la vérité. Il s’appuie plutôt sur une analyse parcellaire, volontaire (dans ce cas c’est de la désinformation) ou involontaire par ignorance ou incompétence (c’est alors de la mésinformation). L’on peut jouer par exemple sur les tournures de phrases, sur une explication, qui ne s’avère finalement qu’une partie de l’explication. L’on peut aussi ignorer un effet de loupe qui permet aux manifestants de s’exprimer plus librement dans le Maroc de 2018. Et puisque l’image doit en apporter la preuve, les yeux hagards de quelques manifestants de Jerada permettent de forcer le trait de la scénographie…

    L’adage populaire marocain a su conceptualiser ces dérives sous une note humoristique: «c’est une chèvre, même si elle vole!» .

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc