×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Transparence

    Par Mohamed BENABID| Edition N°:4920 Le 20/12/2016 | Partager
    mohamed_benabid.jpg

    L'Effort de changement doit porter sur l’ensemble des rouages de  l’administration si l’on cherche à stopper les procès d’intention et faire adhérer les citoyens aux engagements de réforme.
    Dans le monde de la justice par exemple, le débat sur la transparence est récurrent. Il fait partie des principaux piliers de la mise à niveau tant attendue et dont les objectifs sont partiellement atteints. Pour les entreprises, il est même une garantie de sécurité et un bon indicateur du climat des affaires. Or, sur ce chantier, les parties prenantes semblent diversement mobilisées. Cas emblématique: le déroulement de certaines procédures de liquidation judiciaire d’entreprises où les griefs persistent et ciblent régulièrement une difficulté d’accès à l’information. Là où le diagnostic devient inquiétant, c’est que les soupçons ne se nourrissent pas exclusivement de raisons  structurelles, à savoir la complexité intrinsèque des opérations d’évaluation des entreprises à liquider, mais seraient également portés par une opacité délibérée pour créer un marché où l’information se monnaye...Un scénario difficile à valider. Car il reviendrait à accréditer l’existence en marge des procédures officielles, d’un «univers parallèle» de transactions autour des actifs disponibles avec ses règles et ses conditions...
    Quelle que soit leur crédibilité,  ces alertes ne doivent pas être négligées par le ministère de tutelle. Il doit fermer toutes les brèches de vulnérabilité potentielles notamment en renforçant les mécanismes de contrôle au niveau des tribunaux de commerce. D’abord pour rassurer les mandataires de justice intègres, car il y en a et qui ne doivent à aucun moment hésiter de la justesse de leurs choix. Ensuite pour lever le moindre doute  sur le principe d’égalité d’accès à l’information vis-à-vis de tout créancier ou repreneur potentiel.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc