×
Tandem
Tandem Par Ahlam NAZIH
Le 08/02/2023

Entreprise et université pourraient faire bien de belles choses ensemble. Jusque-là, tout un gouffre sépare les deux. Et les deux se renvoient mutuellement la balle. Pour les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

PLF 2023/Retenue à la source : Nouvelles actions de protestation de 4 ordres de professionnels libéraux

Par L'Economiste| Le 01/12/2022 - 09:48 | Partager
PLF 2023/Retenue à la source : Nouvelles actions de protestation de 4 ordres de professionnels libéraux

Après les manifestations organisées le 17 novembre dernier devant le Parlement, les organisations des professions libérales poursuivent leur mobilisation contre l’application des dispositions de la retenue à la source pour l’impôt sur le revenu (IR) et celui sur les sociétés (IS) prévues par le projet de loi de finances (PLF) 2023. En l’absence de réaction de la part du gouvernement envers leurs doléances, de nouvelles actions de protestation envisagées par les ordres nationaux de quatre professions libérales : Les architectes, les vétérinaires, les ingénieurs géomètres topographes et les comptables agréés.

Ces nouvelles actions ont été annoncées, hier, lors d’une conférence de presse regroupant les représentants de ces instances au sein du siège de l’Ordre national des architectes à Rabat. Le Conseil national de ce dernier a déjà publié un communiqué dans lequel il appelle l’ensemble des architectes à se mobiliser du 5 décembre 2022 jusqu’à nouvel ordre pour l’exécution de son plan d’action comprenant deux mesures. La première concerne l’arrêt de dépôt des dossiers de demande d’autorisation de construire à travers la plateforme Rokhas. Et la seconde porte sur l’arrêt de participation à toutes les nouvelles consultations et concours d’architecture. L’arrêt du travail est la moindre action qu’on peut faire en l’absence de dialogue avec les responsables du gouvernement pour trouver une solution à nos doléances, a indiqué de sa part Khalid Yousfi, président de l’Ordre national des ingénieurs géomètres topographes.

L’application du régime fiscal prévu par le PLF 2023, va pousser la majorité des praticiens à se désengager des opérations d’encadrement des agriculteurs dans le monde rural et les campagnes de vaccination (prophylaxie) de leurs cheptels, souligne Dr Houari Mounir, Trésorier de l’Ordre national des vétérinaires. Pour les comptables agréés, ils envisagent de retarder les opérations de déclaration et de paiement des impôts dus par leurs clients.

N.E.A.