×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Phosphates: les exportations se portent bien

Par L'Economiste| Le 04/10/2022 - 10:02 | Partager
Phosphates: les exportations se portent bien

Les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 67,7% à plus de 77,89 milliards de dirhams (MMDH) à fin aout 2022, selon l’Office des changes.

Cette hausse est attribuable à l’augmentation des exportations des engrais naturels et chimiques (+23,49 MMDH) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8.793 DH/T à fin août 2022 contre 4.162DH/T à fin août 2021), explique l’Office qui vient de publier ses indicateurs des échanges extérieurs du mois d’aout, notant que les quantités exportées ont, en revanche, baissé de 15,5%.

S’agissant des ventes du secteur automobile, elles se sont élevées à 66,7 MMDH, affichant un accroissement de 29,3% au titre des huit premiers mois de l’année 2022. Ces exportations atteignent leur niveau le plus haut durant la même période au cours des cinq dernières années.

Cette hausse a concerné les ventes du segment de la construction (+47,3%) et celles du segment du câblage (+16,7%). En revanche, les exportations du segment de l’intérieur véhicules et sièges ont accusé une baisse de 2,5%.

En parallèle, les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire se sont établies à 55,83 MMDH à fin août 2022, en augmentation de 24,1% par rapport à la même période de 2021. Cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+27,7%) et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse (+19,8%).

De leur côté, les exportations du textile et cuir se sont accrues de 28,8%. Cette évolution est attribuable, principalement, à la hausse des ventes des vêtements confectionnés (+31,2%), des articles de bonneterie (+22,8%) et des chaussures (+30,3%).