×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

L'économie informelle pèse plus de 20% du PIB

Par L'Economiste| Le 05/04/2018 - 18:07 | Partager
La CGEM mène une étude sur l'informel

L’économie informelle et son impact sur la compétitivité des entreprises et propositions de mesures d’intégration. Tel est l’intitulé de l’étude réalisée par la CGEM. Elle aura pour objectif d’analyser le secteur de l’informel, ses différentes formes, identifier les enjeux économiques et sociaux, mesurer les impacts sur les entreprises et surtout proposer des mesures réalistes afin d’intégrer ce secteur. Pour ce qui est du périmètre de l’informel dans cette étude, la CGEM s’est penchée sur les activités des UPIs – hors secteur primaire, les activités illégales et économie souterraine. En chiffres, l’économie informelle pèse plus de 20% du PIB hors secteur primaire et 10% des importations formelles et aussi 2,99 millions d’emplois dans le formel sont menacés par ce secteur. Il est à rappeler que l’économie informelle crée un manque à gagner pour l’Etat, les consommateurs finaux et la qualité de l’emploi.

Plus de détails dans notre édition du Lundi 09 Avril 2018

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc