×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

J.O de Tokyo: Mohamed Katir se sent espagnol, pas marocain

Par L'Economiste| Le 04/08/2021 - 10:30 | Partager
J.O de Tokyo: Mohamed Katir se sent espagnol, pas marocain

L’athlète espagnol d’origine marocaine Mohamed Katir a réagi après sa qualification en finale du 5.000 m aux Jeux olympiques de Tokyo.

Interrogé sur le fait d’être de Mula, une commune de la communauté autonome de Murcie, Katir a mis les choses au clair. "Je suis un Muleño. C’est qu’ils me disent tout le temps « l’athlète marocain ». Je ne suis pas Marocain. Je suis Espagnol. Je viens représenter l’Espagne, pas le Maroc. Je suis donc un Muleño et je viens représenter mon peuple", a dit l’athlète né à Ksar El Kébir dans la province de Larache.

En Espagne pourtant, Katir ne fait pas l’unanimité en raison de ses origines. En tout cas, chez quelques athlètes. L’athlète Isaac Viciosa, ancien recordman d’Espagne sur la distance, avait fait une déclaration polémique après avoir vu son record battu par Katir. "Ce n’est peut-être pas politiquement correct, mais je voudrais dire que j’aurais aimé avoir été battu par athlète avec des noms castillans", avait réagi Viciosa.

Cette année, Mohamed Katir a battu trois records nationaux. Il reste un sérieux prétendant à la médaille olympique sur la distance.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc