Grand Prix d’Afrique des courses de chevaux: Une première réussie au Maroc

Par L'Economiste| Le 26/05/2022 - 10:17 | Partager
Grand Prix d’Afrique des courses de chevaux: Une première réussie au Maroc

Le Maroc a accueilli, pour la première fois, le Grand Prix d’Afrique des courses de chevaux à Marrakech, à l’occasion de la 10e édition de cet événement hippique international. Organisée par la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) et l’Association des loteries d’Afrique (ALA) en partenariat avec le PMU France, cette rencontre hippique internationale habituellement organisée en France, à Vincennes depuis 2012, a été plébiscitée par les professionnels et le Grand Public.

«L’édition marocaine de cette prestigieuse compétition annuelle a été marquée par les succès et les réalisations. Elle a permis de participer au rayonnement international de la filière africaine des courses de chevaux», a déclaré Omar Skalli, DG de la Sorec. «Le fait même de l’organiser au Maroc a contribué à la réussite de l’événement, car cela représente une grande première pour l’ensemble du continent et permet de consolider davantage l’aura et l'influence de l’Afrique dans le domaine des jeux et des sports hippiques», a-t-il ajouté. « L’édition de cette année a non seulement réussi à battre tous les records en termes d’affluence, mais également en matière de consolidation des liens de coopération et de solidarité en Afrique », a pour sa part, souligné Dramane Coulibaly, président de l’ALA.

Pas moins de 10 pays africains ont répondu présent à cet événement, en plus de partenaires européens de renom. Plusieurs courses ont été programmées, avec comme course phare le Grand Prix d’Afrique remporté par le cheval Jad Grine et le jockey Amine Moughat, en portant les couleurs du propriétaire Mohammed El Garch.

E.M.G.