×
Cher ami
Cher ami Par Ahlam NAZIH
Le 14/06/2024

Il y a quelques jours je vous écrivais pour vous témoigner toute la considération que vous vouent les Marocains. Non qu’ils soient tous fans de vos cornes, de votre... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Jamal Belahrach est CEO de Deo Conseil, ancien président de la commission sociale de la CGEM et ancien vice-président de la CGEM

Edition N° 6742 | Le 09/04/2024
Notre pays a mal à son système éducatif et cela ne date pas d’aujourd’hui. Les réformes engagées jusqu’à présent peinent à nous donner l’espoir d’un modèle efficace et efficient. Ce n’est pas faute d’avoir formalisé nos enjeux, nos objectifs et même la manière d’y parvenir dans le cadre de la vision stratégique et de la dernière réforme en date-qu’il faut d’ailleurs saluer. La mise sur orbite du...
Edition N° 6724 | Le 14/03/2024
Toutes les études mondiales montrent que le défi des compétences est devenu une préoccupation majeure pour les entreprises et pour leurs dirigeants. Observons d’abord notre contexte. Partout dans le monde, la natalité est en net recul. Ce phénomène a un impact sur le développement démographique et, par voie de conséquence, sur le dividende démographique. Les marqueurs sont éloquents: les sociétés...
Edition N° 6561 | Le 21/07/2023
Notre système éducatif est en panne. Bien que nous ayons initié un ensemble de réformes, force est de constater que de nombreux enjeux se dessinent et la révolution numérique nous oblige à repenser différemment notre projet éducatif à l’aune des mutations à venir. Cette révolution induit une transformation en profondeur et non pas une réformette de plus. Faut-il rappeler que les élèves, étudiants...
Edition N° 6538 | Le 15/06/2023
Officiellement, notre pays a 1.549.000 chômeurs, un taux de chômage de 12,9% au niveau national, 17,1% en milieu urbain. Ajoutons à cela nos jeunes (15 à 24 ans) qui sont à (35,3%) au chômage avec les diplômés qui sont à 19,8% sans travail et ne parlons pas des difficultés des femmes qui ont un taux de chômage à 18,1%. Notre taux d’activité a un niveau bas à 43,1% et celui des femmes est...
Edition N° 6504 | Le 27/04/2023
Le monde n’a-t-il pas changé? Le Maroc de 2011 est-il  celui de 2023? Sur le plan politique, social, économique, les logiques ne sont plus les mêmes et pourtant, au Maroc, nous continuons avec les mêmes litanies, les mêmes plateformes de revendications du patronat et des syndicats. C’est toujours sur une plateforme datant de plus de dix ans que les discussions actuelles du patronat ont lieu. Non...
Edition N° 6404 | Le 06/12/2022
37 millions de Marocains, figés devant leur écran de télévision, transpirant, criant, se tenant la tête à la moindre action de l’équipe canadienne avec un niveau de stress et un ascenseur émotionnel dépassant toutes les échelles et toutes les mesures possibles, ont assisté à une victoire autant historique que fondatrice. Historique, car atteindre les 8es de finale, cela n’était pas arrivé depuis...
Edition N° 6343 | Le 08/09/2022
Nous devons tous remercier Sa Majesté d’avoir réitéré encore une fois son intérêt pour notre communauté qui vit à travers le monde, mais qui n’a jamais perdu le lien ni avec le pays, ni avec son Monarque. Outre les indicateurs financiers qui ont fortement augmenté jusqu’à atteindre plus de 92 milliards de dirhams, soit près de 7% du PIB, il y a les énergies et les talents qui contribuent à leur...
Edition N° 6184 | Le 25/01/2022
Le monde a changé, les modèles économiques ont évolué, les citoyens ont de nouvelles attentes et de nouvelles manières d’exprimer leur colère. La tendance est aux discours populistes, devenus un cadre de référence pour servir les obscurantismes de tous bords. La pandémie a eu un impact plus qu’économique. Elle a modifié les rapports sociaux et nos priorités. Naïvement, j’ai cru que les dirigeants...
Edition N° 6065 | Le 04/08/2021
Penser le futur plutôt que le subir est le rôle essentiel des dirigeants et des leaders aujourd’hui. Cela était vrai avant la pandémie et cela prend encore plus de sens maintenant. 50% de l’humanité s’est retrouvée enfermée, des économies se sont effondrées, des millions d’enfants et de jeunes ont été privés de continuité éducative, des dégâts collatéraux de nature psychologique ont fait...
Edition N° 5757 | Le 08/05/2020
Dire que plus rien ne sera comme avant est un euphémisme! Le Covid-19 est entré par effraction dans nos vies, et ce partout dans le monde, sans épargner les espèces humaines et encore moins les organisations. Qu’elles soient publiques ou privées, les séquelles seront durables et devront être traitées avec une vision différente du monde post-Covid-19. La mondialisation (relative)  continue Sur un...