×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Abashi SHAMAMBA

    Edition N° 5563 | Le 24/07/2019
    L’appel d’offres qui aboutira à la sélection du prochain prestataire chargé du marquage fiscal de produits soumis à la TIC entre dans sa phase décisive. Sont concernés par ce mécanisme de traçabilité: bières, vins, spiritueux, cigarettes, jus, limonades, produits localement ou importés.   Dans une semaine- jeudi 1er août- la Douane procédera à l’ouverture des plis des postulants. Sur la...
    Edition N° 5561 | Le 22/07/2019
    En plus du passage au zéro papier qui aura été la grande révolution réussie à la Douane cette année, la prochaine rupture sera le paiement électronique des droits et taxes à l’import. Son directeur général, Nabyl Lakhdar  assure que l’objectif est d’arriver à 25% dès fin 2019, soit près de 25 milliards de DH. A.S.  
    Edition N° 5561 | Le 22/07/2019
    Parmi les entreprises à participations de l’Etat, Maroc Telecom est non seulement une valeur sûre, mais aussi une vache à lait. Au 1er semestre, le groupe a versé 1,53 milliard de DH de dividendes et redevances au Trésor. Loin devant l’OCP (1 milliard de DH), la Conservation foncière (750 millions de DH) et Bank Al-Maghrib (636 millions de DH). A.S.  
    Edition N° 5561 | Le 22/07/2019
    Avec 1,94 milliard de DH au 1er semestre, la contribution sociale de solidarité (CSS), que supportent les entreprises affichant plus de 50 millions de DH de résultat net, a presque déjà atteint l’objectif annuel (2 milliards de DH) prévu dans la loi de finances. C’est la deuxième fois que cet impôt exceptionnel est institué. A.S.
    Edition N° 5561 | Le 22/07/2019
    Le service après-vente des Assises de la fiscalité se met en place. Le projet de loi-cadre portant réforme du système fiscal est fin prêt. Ce texte intègre l’essentiel des recommandations des Assises et fixe les règles du jeu pour les cinq prochaines années. La CGEM pousse à ce que la réforme soit adoptée avant l’examen du projet de loi de finances. «Avec le dialogue social, c’est l’un des...
    Edition N° 5560 | Le 19/07/2019
    Les démissions se multiplient à la Confédération patronale. Après Ahmed Rahhou (vice- président en charge de la Compétitivité et de l’environnement des affaires), Hammad Kassal (président de la Commission Financement & Délais de paiement) qui ont ouvert le bal, c’est au tour de Faïçal Mekouar, vice-président général et bras droit du patron des patrons de jeter l’éponge. Autre défection...
    Edition N° 5558 | Le 17/07/2019
    Mohamed bin Obaid, président du conseil d’administration de l’Arab Autority for Agricultural Investment and Development: «Le montant du capital social des sociétés dans lesquelles nous avons une participation au Maroc est de 20 millions de dollars dont 9,5 millions de contribution propre à l’Autorité Arabe» (Ph. AAAID) L’Arab Authority for Agricultural Investment and Development -un fonds de...
    Edition N° 5548 | Le 03/07/2019
    Eric Besson, président de Sicpa Maroc: «Nous ne vendons pas de simples concepts visuels, mais bien des technologies» (Ph. Sicpa) La convention qui lie la filiale du groupe suisse Sicpa à l’Administration des Douanes pour assurer le marquage fiscal des produits soumis à la TIC, arrive à échéance le 31 décembre 2019. Un appel d’offres a été lancé pour désigner le futur prestataire. L’...
    Edition N° 5547 | Le 02/07/2019
    Zhao Guohui, DG de Huawei Technologies Morocco: «Les smartphones déjà vendus, stockés et tous ceux disponibles sur le marché à travers le monde ne seront pas affectés par la décision de Google. Le consommateur pourra utiliser l’ensemble des services liés à Android» (Ph. Z.G.) Malgré la décision de Google de ne plus fournir Android au groupe et la baisse attendue de ses revenus, aucune...
    Edition N° 5546 | Le 01/07/2019
    Cela ressemble à un refus poli, même si Bruxelles ne l’a jamais formellement notifié. La manière dont a été traitée la proposition marocaine de la reconnaissance mutuelle du statut d’opérateur agréé laisse un goût amer côté marocain. Pour aller vite, Rabat avait demandé ce sésame à ses deux premiers partenaires économiques, la France et l’Espagne. Comme il s’agissait d’une compétence...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc