×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
Société

Vague de froid
Mesures en faveur des zones reculées

Par L'Economiste | Edition N°:3168 Le 11/12/2009 | Partager

. Un plan national mis en place. Objectif: éviter le scénario des dernières annéesPOUR faire face aux fortes baisses de la température qui frappent le Maroc ces dernières années, un plan national en faveur des populations les plus touchées sera mis en place. Concrètement, ce plan concernera 1.000 douars dans 19 provinces du Royaume. C’est ce qu’a annoncé, mercredi dernier, le ministre de l’intérieur, Chakib Benmoussa, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. «Le plan repose sur des mesures anticipatives visant à atténuer les effets du froid et de la chute de neige, de manière à assister les populations touchées et les aider à dépasser cette situation difficile», a-t-il indiqué.La particularité de ce plan, c’est qu’il permettra d’assurer un suivi et une évaluation continus de la situation dans ces régions. Des commissions locales et provinciales veilleront à garantir le ravitaillement en denrées de première nécessité des régions concernées. Elles seront aussi chargées de mettre en place une stratégie de désenclavement de ces régions reculées. Afin d’éviter le scénario des deux dernières années, des équipes médicales seront mobilisées pour des interventions d’urgence et un stock suffisant de médicaments sera mis en place. Le plan prévoit aussi la poursuite du raccordement de ces zones aux réseaux téléphoniques. Pour ce qui est des mesures adoptées en matière de chauffage, le ministre a indiqué que les services relevant du Haut-Commissariat aux eaux et forêts ont arrêté les zones de stockage et de vente de bois. Les bénéficiaires ont été organisés en coopératives d’exploitation des forêts pour accéder au bois de chauffage. S’ajoutent à cela des autorisations accordées aux populations pour bénéficier gratuitement du bois mort.Pour rappel, le Maroc a connu ces dernières années des vagues de froid exceptionnelles allant jusqu’à -16°C. Et ce, notamment dans des régions cloisonnées dans les montagnes de l’Atlas. Le bilan était lourd, des dizaines de personnes ont péri et d’autres ont attrapé de graves maladies dues au froid.B. A. I.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc